François Hollande envisage la suppression du quotient familial

Enfance et famille

S’il est élu président de la République, le candidat socialiste pourrait remplacer le système du quotient familial pour un crédit d’impôt, afin de rééquilibrer les prestations familiales.

Le candidat socialiste à l’élection présidentielle, François Hollande, va proposer de supprimer le système fiscal du quotient familial. Pilier de la politique familiale, ce système créé après la Seconde Guerre mondiale consiste à diviser les revenus familiaux par des parts attribués par enfant. Il est censé encourager la natalité. Le quotient familial coûte quelque 10 milliards d’euros par an, dont les familles les plus aisées captent le quart. En effet, la moitié des citoyens sont exonérés d’impôt sur le revenu et n’en bénéficient donc pas.

François Hollande suggère de remplacer le quotient familial par un crédit d’impôt. Il s’agirait d’instaurer un versement direct de l’Etat pour les enfants, versés à tous, y compris aux non-imposables, qui représentent donc la moitié des contribuables. « Aujourd’hui, un enfant de riche apporte une baisse d’impôt beaucoup plus importante qu’un enfant de pauvre. Est-ce normal ? Non », a déclaré le 9 janvier, au quotidien économique Les Echos, Michel Sapin, le responsable du programme de François Hollande.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum