La Cnaf défavorable au budget de la Sécurité sociale

Enfance et famille

Le conseil d’administration de la Caisse nationale d’allocations familiales (Cnaf) a rendu vendredi 3 octobre un avis défavorable sur le projet de loi de financement de la  Sécurité sociale (PLFSS) 2015, désapprouvant notamment le projet de réduction de la prime à la naissance.

Les administrateurs se sont prononcés par 28 voix contre (CGT, FO, CFTC, CGC,  Unaf, Medef, UPA, CGPME notamment), quatre abstentions et une prise d’acte, selon un communiqué de la Cnaf. La majorité des administrateurs a désapprouvé le projet de réduction de la prime à la naissance à partir du deuxième enfant (ramenée de 923 à 308 euros), estimant qu’elle « va peser sur le pouvoir d’achat des parents », ajoute le communiqué.

Plusieurs ont estimé que le projet de budget de la Sécurité sociale « répondait essentiellement à une logique de rigueur financière et d’austérité ». D’autres ont regretté « des mesures qui allaient aggraver les conditions de vie des familles et en particulier les plus modestes ».

Jeudi, les instances de l’Assurance maladie avaient également rendu un avis défavorable sur ce texte. Ces avis ne sont que consultatifs.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum