Vers la gratuité de la contraception pour les mineures ?

Enfance et famille

Un rapport sur la contraception chez les jeunes prône la gratuité pour les mineures.

Le gynécologue Israël Nisand a remis, le 16 février, à la secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de la Vie associative Jeannette Bougrab, son rapport relatif à la contraception chez les jeunes. Rappel : 91 % des Françaises sexuellement actives âgées de 15 à 24 ans déclarent employer une méthode contraceptive. Néanmoins, deux tiers des grossesses non prévues ont lieu sous contraception. Résultat : 12 000 avortements sur les mineures ont été pratiqués en 2009, contre 8 700 en 1990 ! Voilà pourquoi Jeannette Bougrab a commandité un rapport relatif à la contraception chez les jeunes.

La proposition phare formulée par le rapporteur est la gratuité de la contraception pour les mineures. « Aujourd’hui, on est dans cette situation paradoxale où la contraception d’urgence (dite pilule du lendemain) est gratuite et anonyme, mais pas la contraception régulière », a déploré la secrétaire d’État.

Le rapport d’Israël Nisand comprend 17 autres propositions. Au programme, notamment : la constitution des ressources humaines pour l’information à la sexualité en milieu scolaire, la taxation des contenus Internet pornographiques, la réorientation des campagnes médiatiques vers les parents ou encore une formation à la vie affective, émotionnelle, sentimentale chez les enfants en maternelle et primaire.

Vous pouvez télécharger les 18 propositions sur : www.jeunes.gouv.fr

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum