Collectivités : la perte du triple A renforce l’urgence d’une agence de financement

Finances locales

L’annonce de la baisse de la note de la France par Standard and Poor’s « rend plus que jamais urgente la création dune Agence de financement des collectivités locales », ont estimé mardi les associations d’élus à l’origine de cette initiative.

« Alors que le secteur bancaire se retire, depuis plusieurs mois, du financement des collectivités locales, l’annonce par Standard & Poor’s de la baisse de la note attribuée à la dette souveraine française va aggraver une situation déjà préoccupante », ont écrit dans un communiqué les élus réunis au sein de l’Association d’étude pour la création de cette agence (AEAFCL).

« En l’absence de nouveaux outils dédiés à leur financement, les collectivités locales (..) continueront non seulement de voir les taux d’intérêts qui leurs sont appliqués augmenter mais ne pourront pas non plus emprunter la totalité des 18 à 20 milliards d’euros par an nécessaires à la réalisation dinvestissements publics », soulignent-ils.

« Le manque d’offre de financement par le secteur bancaire serait de 8 à 10 milliards deuros en 2012 », préviennent-ils. « Cela entraînera l’arrêt de projets déjà entamés ou indispensables, avec des conséquences dramatiques sur l’ensemble des acteurs économiques ».

Le projet dagence constitue une solution « qui a fait ses preuves partout en Europe », estiment-ils, demandant : « pourquoi la France se priverait-elle d’un outil qui permettrait d’apporter des financements performants, sûrs et à coût maîtrisé ? »

Ils demandent donc à nouveau au « gouvernement de déposer un texte de loi créant l’Agence, déjà écrit et qui fait l’objet dun véritable consensus politique ».

La ministre du Budget, Valérie Pécresse, avait estimé la semaine dernière que l’agence aurait besoin de la garantie de l’Etat.

« Il faut que nous poursuivions la concertation avec les collectivités locales, mais nous n’y arriverons pas avant la présidentielle », avait-elle aussi mis en garde.

La création de l’agence est défendue par les présidents de trois importantes associations d’élus, Jacques Pélissard (UMP) pour les maires, Michel Destot (PS) pour les grandes villes et Gérard Collomb (PS) pour les communautés urbaines.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2011

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum