Emprunt des collectivités : Crédit Agricole, HSBC et Natixis chefs de file

Finances locales

Les associations d’élus réunies dans le cadre du projet d’émission obligataire groupée des collectivités locales ont retenu trois banques chefs de file pour cette opération, Crédit Agricole CIB, HSBC France et Natixis, ont-elles annoncé vendredi 4 mai 2012 dans un communiqué commun.

L’Association des maires de France (AMF), l’Assemblée des départements de France (ADF), l’Association des régions de France (ARF), l’Association des maires de grandes ville de France (AMGVF) et l’Association des communautés urbaines de France (Acuf) sont parties prenantes dans cette opération.

L’Acuf avait évalué cette année à quelque 17 milliards d’euros les besoins de financement des collectivités locales et dit espérer que cet emprunt permettra de lever 1,15 milliard.

Les associations d’élus indiquent dans leur communiqué que les établissements se montrent « sereins et confiants » quant à l’issue du projet, tout en soulignant leur « prudence » en raison de la volatilité des marchés. « Se confirme cependant le très fort intérêt des investisseurs pour des collectivités au profil financier extrêmement solide et sécurisant », soulignent-elles. Elles font également valoir que cette opération ponctuelle doit leur permettre d’attendre la création d’une Agence de financement des investissements locaux (AFIL) qu’elles réclament de longue date.

Pour parer aux besoins de financement des collectivités locales, le gouvernement avait annoncé le déblocage d’une enveloppe de cinq milliards d’euros mi-février. Elle s’ajoutait à un premier coup de pouce de trois milliards, également sous forme de prêts, annoncé début octobre puis porté à cinq milliards fin novembre.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum