La région Île-de-France lève un emprunt obligataire social et environnemental de 350 millions d’euros

Finances locales

La région Île-de-France a levé avec succès un emprunt obligataire environnemental et socialement responsable pour un montant de 350 millions d’euros, une « première » pour une collectivité française sur le marché de l’euro, a annoncé ce mardi 27 mars son président Jean-Paul Huchon.

« Les investisseurs, cornaqués par la BNP-Paribas et le Crédit agricole nous ont proposé 618 millions en une demi-heure ! Ce taux de sursouscription de 1,75 est exceptionnel », a souligné M. Huchon, ajoutant que « cet intérêt des investisseurs, essentiellement français, a permis de fixer le taux du coupon à 3,625 %, c’est-à-dire un taux faible » sur 12 ans.

Réalisé mardi dernier, cet emprunt « est une bonne opération pour la région et une bonne opération pour les investisseurs », friands de placements socialement responsables, a souligné le président, dont la collectivité est non seulement très bien notée par les agences (AA+ cher Standard and Poor’s, AAA chez Fitch) mais aussi par l’agence de notation sociale Vigeo qui, avec 59 sur 100, la classe 1re des 26 grandes collectivités européennes expertisées.

Les capitaux sont fléchés précisément vers des projets tels que la réhabilitation thermique des lycées, l’achat de bus ou de rames de tramway, la construction de logements sociaux anticipant les futures normes énergétiques ou encore la construction de centres médicalisés pour personnes âgées et handicapées.

Après les 250 millions empruntés à la Caisse des dépôts à l’automne et « avec cette opération, plus des deux tiers des financements de l’année – 856 M euros d’emprunt inscrits au budget 2012 – , sont assurés », s’est réjoui M. Huchon.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum