Moody’s prédit une dégradation des finances des collectivités locales en 2015

Finances locales

L’agence de notation Moody’s a estimé mercredi 9 décembre que la perspective financière des collectivités locales françaises pour 2015 « est négative », en raison de la réduction des dotations de l’État, combinée à une croissance économique atone et à la hausse de leurs dépenses de fonctionnement.

La baisse des dotations – 11 milliards d’euros d’ici à 2017 – « va fragiliser la situation financière » des collectivités locales, a affirmé Moody’s dans un communiqué. L’agence de notation table sur une « croissance du PIB réel de 0,6 % en 2015 » et prévoit « des tensions accrues sur les équilibres financiers locaux » en raison d’une hausse des frais de personnel.

Même en diminuant leurs investissements et en augmentant leurs impôts, « les collectivités locales devront recourir plus largement à l’endettement », notamment les régions, qui disposent d’un « pouvoir d’imposition limité ».

La dette des régions représentera ainsi 95 % de leurs recettes de fonctionnement en 2015, contre 89 % fin 2013, selon Moody’s.

Les collectivités n’auront toutefois « pas de difficulté » à trouver les 16 à 20 milliards d’euros dont elles auront besoin, principalement auprès de financeurs publics (Agence France Locale, Banque Postale, Caisse des dépôts, Banque européenne d’investissement).

Cependant, l’agence de notation « anticipe une hausse de la dette contractée (…) auprès des marchés de capitaux » et rappelle que les banques privées « gardent un rôle prépondérant dans le financement du secteur public local ».

 

Source : « Moody’s : French regional and local governments’ pressured finances drive negative 2016 », 8 décembre 2015

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2015

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum