Le bilan de l’action du CNFPT en faveur des emplois d’avenir

Fonction publique

Entre 2013 et 2016, les collectivités territoriales ont recruté plus de 58 000 agents en emplois d’avenir.

Dans le cadre d’une convention d’objectifs et de moyens (COM) conclue avec la Direction générale de l’emploi et de la formation professionnelle (DGEFP), le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) met en œuvre, depuis 2013, l’ensemble du dispositif national contractualisé avec l’État concernant les emplois d’avenir. Le Centre a présenté, fin mai, le bilan de son action en la matière.

La formation des agents en emplois d’avenir

Depuis cette date , le CNFPT a élaboré de nombreuses actions dédiées aux agents en emplois d’avenir. À savoir :

  • Des formations d’adaptation des emplois d’avenir à la fonction publique territoriale
  • Des formations sur les métiers territoriaux
  • La définition du parcours de professionnalisation des emplois d’avenir
  • Le bilan d’étape de leur parcours professionnel.

Parallèlement, le CNFPT a ouvert l’ensemble de son catalogue aux agents en emplois d’avenir et plusieurs délégations ont construit des itinéraires de formations qui leurs sont destinés. Par exemple : assistance auprès d’enfants, employé polyvalent de restauration collective, ouvrier des espaces verts…

Entre 2013 et 2016, les collectivités territoriales ont recruté plus de 58 000 agents en emploi d’avenir. Plus de 45 000 d’entre eux ont pu suivre au moins une journée de formation, soit plus des trois quarts (78 %) de l’effectif ! En juin 2014, le président du CNFPT a convenu avec plusieurs présidents de région (Alsace, Nord-Pas-De-Calais, Limousin, Auvergne) de coordonner les compétences des régions en matière de formation professionnelle avec celles du CNFPT, afin de proposer aux jeunes en emploi d’avenir des formations certifiantes. « Il s’agissait de compléter l’offre de formation et de s’assurer que les agents quittent ce dispositif avec qualification », explique l’organisme. À ce jour, une vingtaine de projets ont été élaborés, 505 jeunes ont suivi ou suivent des parcours de formation en vue d’une certification et 206 certifications ont déjà été délivrées.

La formation des tuteurs et des agents des services RH

Le CNFPT a construit et dispensé quatre modules de formation destinés aux tuteurs et aux agents des services ressources humaines des collectivités locales employant des emplois d’avenir. Au programme :

  • La prise de fonction des tuteurs
  • Des ateliers d’échanges et d’analyses de pratiques
  • L’accompagnement du parcours de professionnalisation des emplois d’avenir
  • Une formation à l’accueil et à l’intégration d’un emploi d’avenir en situation de handicap dans son service.

Depuis 2013, 13 736 tuteurs ont ainsi suivi une action de formation au CNFPT, révèle le Centre.

La valorisation du dispositif d’accompagnement des emplois d’avenir

De 2013 à 2016, le CNFPT a participé ou a organisé plus de 1 300 réunions régionales visant à la promotion du dispositif auprès des collectivités et des jeunes, notamment en présentant les actions de formation conçues pour les agents en emploi d’avenir. Ces réunions ont mobilisé les collectivités territoriales, les missions locales, les agences de Pôle emploi, les OPCA et différents opérateurs de formation. Le CNFPT a également communiqué sur son offre de formation via des catalogues élaborés spécifiquement pour les emplois d’avenir.

Le bilan financier

Depuis le démarrage du dispositif emplois d’avenir, « l’effort financier du CNFPT est important, la demande en formation restant soutenue. » En 2016, les agents engagés en emplois d’avenir ont suivi, en moyenne, 3,23 journées de formation par an, contre 1,42 journée pour un agent territorial, sur la même période. La nature des demandes a évolué, souligne le CNFPT. Les jeunes en emploi d’avenir recherchent aujourd’hui des formations professionnalisantes ou qualifiantes plus longues, qui mobilisent des moyens financiers importants.

Les perspectives

Signée en avril 2013 pour une durée de 3 ans, la convention a été renouvelée en 2016 pour durer jusqu’au 31 décembre 2020. « Il s’agit de pérenniser les actions entreprises », précise le CNFPT.

Même si l’effectif des jeunes en contrat d’emploi d’avenir dans les collectivités territoriales va baisser continuellement jusqu’à la fin du dispositif. À savoir :

  • 30 000 jeunes en 2017
  • 20 000 jeunes en 2018
  • 10 000 jeunes en 2019.

« Pour accompagner au mieux ces jeunes jusqu’à la fin du dispositif, il est important de poursuivre les actions de professionnalisation en proposant des parcours individualisés et/ou à vocation certifiante », conclut le CNFPT.

 

Source : Dispositif d’accompagnement des « emplois d’avenir », CNFPT

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum