Mise en œuvre du compte personnel d’activité

Fonction publique

Une circulaire du 10 mai 2017 précise les modalités de mise en œuvre du compte personnel d’activité dans la fonction publique.

Le compte personnel d’activité comprend un compte personnel de formation (CPF) et un compte d’engagement citoyen (CEC). Le CPF permet d’accéder à un large choix de formations, hors celles relatives à l’adaptation aux fonctions exercées ; obtention d’un diplôme, d’un titre ou d’un certificat de qualification professionnelle, développement des compétences nécessaires à la mise en œuvre de son projet d’évolution professionnelle.

Dans le cadre du compte personnel de formation (CPF), les droits sont ouverts à l’ensemble des agents publics y compris les fonctionnaires stagiaires et les agents contractuels. Aucune ancienneté de service auprès de l’employeur n’est requise pour constituer ou utiliser les droits attachés au CPF. L’agent a la possibilité de solliciter un accompagnement personnalisé auprès d’un conseiller. La circulaire du 10 mai 2017 complète l’ordonnance n° 2017-53 du 19 janvier 2017 et les décrets n° 2017-928 du 6 mai 2017 et n° 2016-1970 du 28 décembre 2016.

 

Texte de référence : Circulaire du 10 mai 2017 relative aux modalités de mise en œuvre du compte personnel d’activité dans la fonction publique

L'analyse des spécialistes

  • Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ? Fonction publique

    Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ?

    12/10/21
    Les collectivités territoriales doivent non seulement supporter à la fois le coût de l'indemnité spécifique de rupture conventionnelle, mais aussi celui de l'indemnisation chômage de l'agent. Or, malgré les difficultés de recourir à la rupture conventionnelle, à ce jour, le Gouvernement n'envisage pas de modifier les modalités de financement de la rupture conventionnelle.
  • Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence Sécurité

    Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence

    05/10/21
    Dans son rapport d'étude annuelle intitulé « les états d'urgence : la démocratie sous contraintes », le Conseil d'État émet deux propositions pour améliorer l'articulation des compétences entre l'État et les collectivités territoriales afin de mettre en œuvre les états d'urgence.
  • Quelle répression des atteintes commises contre les forces de sécurité intérieure ? Sécurité

    Quelle répression des atteintes commises contre les forces de sécurité intérieure ?

    29/09/21
    Le projet de loi relatif à la responsabilité pénale et à la sécurité intérieure envisage de renforcer la répression des atteintes commises contre les forces de sécurité intérieure.
  • Tous les articles juridiques