Insertion professionnelle des handicapés : la fonction publique en progression ?

Handicap

C’est ce qu’affirme le ministère de la Fonction publique, en se basant sur les chiffres 2010 de taux d’emploi des personnes handicapées.

L’annonce a été faite par François Sauvadet lors de la signature du Pacte pour l’emploi des personnes handicapées, le 22 décembre, par le Premier ministre François Fillon. Selon lui, le taux d’emploi de personnes handicapées est passé de 3,99% en 2009 à 4,21% en 2010.

Pour rappel, la loi oblige tout employeur comptant au moins 20 salariés à embaucher au minimum 6% d’handicapés, qu’il soit public ou privé. Les fonctions publiques accusent donc un certain retard, que les employeurs publics s’appliquent à résorber.

Ainsi la fonction publique d’Etat est passée, selon les chiffres du ministère, de 3,09% à 3,31% entre le premier janvier 2009 et le premier janvier 2010, alors que la fonction publique territoriale, beaucoup mieux engagée, est passée de 4,86% à 5,08%, soit à moins d’un point du seuil minimal à atteindre.

Une avance qui peut s’expliquer notamment par la forte population d’agents de catégorie C parmi la FPT, et donc d’emplois plus accessibles malgré certains handicaps, face à une fonction publique d’Etat riche en cadres et dont certains ministères connaissent, par leur nature, des difficultés à employer des personnes handicapées (en particulier l’Education Nationale, dont les personnels techniques ont été transférés aux collectivités). La fonction publique hospitalière passe elle de 4,83% à 4,99% entre les deux dates.

Il y aurait donc eu au premier janvier 2010 198 670 personnes reconnues handicapées au sein des trois fonctions publiques, contre 175 820 un an plus tôt, et 163 500 début 2005, à la création du FIPHFP, dont la mission consiste à inciter les employeurs publics à atteindre les 6%.

Pour atteindre ce taux, les employeurs peuvent combiner deux solutions : faire reconnaître au sein de leur personnel les travailleurs handicapés qui s’ignorent ou refusent d’être considérés comme tels, et bien sûr embaucher des personnes handicapés. Ainsi Entre le 1er janvier 2009 et le 1er janvier 2010, 8 207 personnes handicapées ont été recrutées dans la FPE, 9 924 dans la FPT et 4 719 dans la FPH, d’après le communiqué du ministère.

« Ce taux est très encourageant mais il ne saurait être pleinement satisfaisant. L’objectif est d’atteindre un taux de 6% de travailleurs handicapés » a notamment déclaré François Sauvadet.
 

Parmi les initiatives prises récemment pour faciliter l’emploi des personnes handicapées, citons celle de la ville de Suresnes, dont des agents vont prochainement parrainer des étudiants handicapés en fin de cycle d’études et proches de l’insertion professionnelle, qui les suivront au quotidien en binômes, afin que les premiers fassent bénéficier les seconds de leur expérience et de leurs contacts.

Une initiative qui s’inscrit dans le cadre du projet européen Univers’Emploi, partant du principe que si l’insertion universitaire des handicapés progresse, l’insertion professionnelle est elle beaucoup plus lente et nécessite donc un accompagnement des étudiants handicapés en passe d’intégrer le marché de l’emploi.

 

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum