Coup de pouce financier pour les jeunes diplômés à la recherche d’un premier emploi

Jeunesse

Lycéens et étudiants boursiers peuvent bénéficier de l’Aide à la recherche du premier emploi (ARPE).

Après l’obtention de leur diplôme, les lycéens, les étudiants boursiers et les apprentis disposant de faibles ressources peuvent bénéficier de l’Aide à la recherche du premier emploi (ARPE). « Versé pendant quatre mois, cet accompagnement financier a pour objectif d’améliorer l’insertion professionnelle des jeunes », rappelle le ministère de l’Éducation nationale.

L’ARPE pour les lycéens boursiers et les apprentis

Les lycéens boursiers et les apprentis sont éligibles l’ARPE s’ils disposent de faibles ressources. Cette aide mensuelle d’un montant de 200 euros leur est versée pendant quatre mois pour les accompagner dans la recherche de leur premier emploi.

L’ARPE n’est pas cumulable avec le RSA, la Garantie jeunes, un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Elle s’adresse aux jeunes de moins de 28 ans dont la formation est achevée, qui ont obtenu leur diplôme en 2017 – CAP, bac pro, bac technologique, brevet des métiers d’art, brevet professionnel, brevet de technicien – et sont à la recherche d’un premier emploi (hors job d’été).

Les demandes peuvent être déposées sur le site de l’ARPE depuis le mercredi 12 juillet 2017.

Les demandeurs disposent d’un délai de quatre mois pour l’effectuer à partir de la date de résultat de leur examen.

L’ARPE pour les étudiants ou apprentis diplômés de l’enseignement supérieur

Les étudiants boursiers et les apprentis de l’enseignement supérieur, diplômés en 2017, peuvent également bénéficier de l’ARPE. Elle concerne les diplômes de l’enseignement supérieur à finalité professionnelle, y compris les diplômes de l’enseignement agricole et les diplômes du ministère de la Culture.

Les modalités de versement varient en fonction de la situation du demandeur :

  • Étudiant boursier : le montant de l’aide est équivalent à celui de la bourse sur critères sociaux perçue pendant la dernière année d’études
  • Apprenti de l’enseignement supérieur : le montant de l’aide est fixé à 300 euros par mois.

Les demandes peuvent être déposées sur le portail des Services étudiants dans un délai de quatre mois suivant l’obtention du diplôme.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum