Éducation prioritaire : appel à la grève le 17 novembre dans plusieurs académies

Jeunesse

Plusieurs sections du Snes-FSU, premier syndicat d’enseignants du secondaire, appellent à la grève le 17 novembre « pour l’élargissement de la carte des lycées de l’éducation prioritaire », indiquent-elles mardi 18 octobre dans un communiqué.

Lors de la refonte de la carte de l’éducation prioritaire pour les écoles et collèges en 2015, le ministère de l’Éducation nationale avait pris « l’engagement de construire une nouvelle carte des lycées de l’éducation prioritaire sur la base de critères transparents », engagement « jamais suivi d’effets », selon les sections du Snes des académies de Versailles, Aix-Marseille, Paris et Créteil.

Avoir le label de l’éducation prioritaire permet notamment d’obtenir des classes à plus faibles effectifs et des primes spécifiques pour les professeurs qui y enseignent.

« La sortie des lycées de l’éducation prioritaire aggraverait les inégalités et dégraderait considérablement les conditions d’études et d’enseignement des élèves et des personnels », selon le communiqué. Les signataires réclament notamment « une carte élargie des lycées en éducation prioritaire » avec « une dotation horaire spécifique, permettant notamment une diminution significative du nombre d’élèves par classe ».

Les sections du Snes appellent les personnels à participer à des actions dans leurs académies pendant la première quinzaine de novembre, puis à faire grève et manifester le 17 novembre.

Face à des mobilisations de professeurs de lycées en éducation prioritaire en début d’année scolaire, le ministère avait indiqué fin septembre que leurs indemnités étaient prolongées pour plusieurs années dans le cadre d’une « clause de sauvegarde », « dans l’attente de la révision effective de la carte ».

© 1994-2016 Agence France-Presse : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum