L’aide à la recherche du premier emploi entre en vigueur le 10 août

Jeunesse

Un décret vient préciser les modalités d’attribution de l’aide à la recherche du premier emploi (ARPE).

En application de l’article 50 de la loi du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels, un décret daté du même jour, JO du 9 août 2016, détermine les conditions et les modalités d’attribution de l’aide à la recherche du premier emploi (ARPE). Ce texte fixe, également, la liste des diplômes à finalité professionnelle y ouvrant droit. La longue liste des diplômes concernés figure en annexe du décret.

Cette nouvelle aide est destinée aux jeunes de moins de 28 ans qui sont à la recherche d’un premier emploi après avoir obtenu un diplôme à finalité professionnelle depuis moins de quatre mois à la date de leur demande. L’ARPE est réservée :

  • Aux personnes qui, ayant obtenu leur diplôme par les voies scolaire et universitaire, bénéficiaient d’une bourse nationale du second degré ou d’une bourse de l’enseignement supérieur au cours de la dernière année de préparation du diplôme ;
  • Et, sous condition de ressources équivalentes à celles permettant de bénéficier des bourses nationales du second degré ou des bourses de l’enseignement supérieur, aux personnes ayant obtenu leur diplôme par l’apprentissage.

Pour bénéficier de l’aide à la recherche du premier emploi (ARPE), le jeune diplômé devra donc présenter sa demande avant l’expiration d’un délai de quatre mois à compter de la date à laquelle les résultats de l’examen conduisant à la délivrance du diplôme ont été rendus publics. L’aide sera versée mensuellement à son bénéficiaire pendant une durée maximale de quatre mois. Attention : l’ARPE ne peut se cumuler avec le revenu de solidarité active (RSA) ou la « garantie jeunes ». Les dispositions du décret entrent en vigueur ce mercredi 10 août 2016.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum