Trois CFA sur quatre ont augmenté leur nombre d’apprentis en 2020

Jeunesse

Trois centres de formation des apprentis (CFA) sur quatre ont augmenté leurs effectifs, enmoyenne de 11 %, en 2020 en dépit de la crise économique, selon une enquête publiée lundi 21 décembre 2020 de France Compétences, l’instance en charge du financement de l’alternance.

Cette hausse, plus forte chez ceux relevant du supérieur, est attribuée à la fois à la réforme de l’apprentissage de 2018, qui a libéralisé l’ouverture de centres, mais aussi au plan de relance de l’apprentissage décidé cet été avec le versement d’une prime aux employeurs (5 000 euros pour un apprenti mineur, 8 000 euros pour un majeur).

Cette hausse est cohérente avec les indications du gouvernement qui a fait état de plus de 420 000 contrats d’apprentissage signés cette année, contre 368 000 l’année dernière.

Par ailleurs, alors que le financement a été réformé, 46 % des CFA estiment qu’ils seront à l’équilibre cette année, 22 % en excédent budgétaire et 19 % en déficit.

Le financement des CFA repose depuis cette année sur une prise en charge de chaque contrat d’apprentissage : à chaque fois qu’un jeune en signe un, le centre perçoit une somme – appelée « coût contrat » – censée couvrir ses frais pédagogiques, selon un barème national par diplôme établi par France Compétences.

Par ailleurs, 85 % des CFA répondants ont fait évoluer leurs modalités pédagogiques à la rentrée 2020, principalement par la mise en place de formation en distanciel. Et plus de la moitié (54 %) ont ouvert de nouvelles sections de formations, dont un quart de niveau bac + 2.

Cette enquête a été réalisée en octobre auprès de 600 des 1 330 CFA enregistrés par l’Éducation nationale.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2020

Posté le par

Recommander cet article