10 idées d’avenir pour “Habiter la France de demain”

Logement

Pour habiter la France de demain, il faut construire un nouveau modèle d’aménagement, fondé sur l’intensité et la qualité, assure le ministère du Logement.

Après neuf mois de consultation auprès des citoyens, des professionnels et des experts de l’habitat, la ministre déléguée chargée du Logement a rendu, le 14 octobre 2021, les conclusions de la démarche « Habiter la France de demain ». « Il est temps de changer nos regards sur l’habitat et de rendre désirable la ville durable. Il faut donner à voir et susciter l’intérêt pour une ville qui combine intensité et qualité », plaide Emmanuelle Wargon. Selon la ministre, les principaux enseignements de la démarche sont de trois ordres : des représentations à faire évoluer, une offre différente de logements à développer et la capacité d’adaptation à intégrer partout. « Nous devons gagner la bataille culturelle qui consiste à préférer l’intense à l’étalement, le collectif à l’individuel, la sobriété foncière à l’artificialisation des terres naturelles. Pour cela, la qualité et l’esthétique des logements, en particulier collectifs, sont essentielles », explique la ministre déléguée chargée du Logement.

Au final, les travaux de la démarche participative « Habiter la France de demain » ont fait émerger trois impératifs et dix enjeux pour l’habitat de demain.

Faire de la qualité, la contrepartie de la densité

  • Gagner la bataille culturelle, sortir du rêve pavillonnaire, redorer l’image du collectif ;
  • Agir pour une meilleure qualité du logement lui-même ;
  • Reconquérir les entrées de ville, dynamiser les quartiers pavillonnaires ;
  • Soutenir les élus avec des engagements réciproques, des contrats rénovés.

Rendre le logement plus abordable

  • Plus de logement social, plus de logement intermédiaire, un parc privé mieux mobilisé ;
  • Innover pour faire baisser les coûts de construction ;
  • Réguler le foncier pour maîtriser les prix.

Atteindre le logement évolutif qui accompagne et s’adapte aux évolutions de mode de vie

  • Adapter le logement à l’âge : simplifier et unifier les aides ;
  • Transformer 4 fois plus de bureaux en logement à horizon 10 ans ;
  • Réduire les temps de transport, développer les tiers lieux.

Posté le par

Recommander cet article