Connaître les loyers dans toutes les communes sera bientôt possible

Logement

Le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales veut fournir un indicateur de loyer pour chaque commune de France.

Quel est le niveau de loyer par type de bien dans une commune donnée ? Comment a-t-il évolué ces dernières années ? Locataires comme propriétaires, professionnels de l’immobilier, investisseurs ou encore décideurs publics locaux et nationaux ont parfois bien de mal à trouver les réponses à ces questions. Pour améliorer la connaissance des loyers, la loi portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (Élan), promulguée en novembre 2018, a systématisé et renforcé dans toutes les agglomérations des zones tendues les Observatoires locaux des loyers (OLL). Un peu plus de la moitié du parc privé français va ainsi être couvert par un réseau public de 28 OLL renforcés, qui publiera chaque année des informations précises sur les loyers pratiqués dans 45 des principales agglomérations françaises.

Pour le reste du territoire, moins urbanisé, l’information est souvent très partielle, voire indisponible, déplore le ministère. Parallèlement, les sites et réseaux d’agences offrant des logements à la location disposent d’un gisement considérable de données de première main sur les annonces immobilières et le marché locatif privé, couvrant la très grande majorité du marché. Dans ce contexte, le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales vient d’annoncer le lancement, avec une équipe d’économistes experts en modélisation, d’un « projet innovant » À savoir : estimer précisément le niveau de loyer et son évolution par type de bien dans chaque commune de France métropolitaine, en croisant les données publiques disponibles (les loyers sur les zones couvertes par les OLL, les données socio-économiques des communes…) et les données récoltées par les acteurs du numérique et de l’immobilier. Les principaux acteurs du numérique – SeLoger, pap.fr et, « très prochainement » leboncoin, ainsi que le réseau d’agences immobilières Century 21 – ont accepté de contribuer à la démarche en mettant leurs données à disposition de l’équipe de recherche et en offrant un appui technique pour leur exploitation. Le ministère se félicite de « cette coopération, qui laisse présager une amélioration sans précédent de la connaissance des marchés locaux de l’habitat et une territorialisation plus fine de l’action publique ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum