Projet de logements pour combler le départ de Centrale Paris vers Saclay

Logement

Le maire (UMP) de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), Georges Siffredi, a présenté mardi 20 mars un projet d’aménagement de logements et d’un parc d’activités pour combler le départ de l’école Centrale de Paris et de la fac de pharmacie de Paris-Sud 11 vers le futur campus Paris-Saclay.

L’édile a signé mardi 20 mars avec la ministre du Budget, Valérie Pécresse, un accord préalable en vue de la cession des terrains occupés par cette école prestigieuse et l’antenne de l’université d’Orsay et qui appartiennent à l’État, a constaté un journaliste de l’AFP.

Sur ces 30 hectares, qui doivent être libérés entre 2015 et 2018, M. Siffredi souhaite créer un éco-quartier comprenant plus de 1 500 logements ainsi qu’un parc d’activités de 60 000 m2 pour attirer des PME-PMI.

Le projet Paris-Saclay, dont l’ambition est de devenir une « Silicon Valley à la française », devrait voir le jour sous forme d’université unique en janvier 2014 et rassembler 50 000 étudiants.

Le campus regroupera les universités d’Orsay, de Versailles-Saint-Quentin et dix grandes écoles, dont Centrale, HEC et Polytechnique, qui s’installeront progressivement sur le Plateau de Saclay (sud de Paris) d’ici à 2018.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum