Rénovation des logements : l’agence publique atteint ses objectifs en 2019

Logement

L’Agence nationale de l’habitat (Anah), qui octroie les aides publiques à la rénovation des logements privés, a atteint ses objectifs en 2019 pour la première fois depuis quatre ans, a-t-elle annoncé mardi 10 décembre 2019, répercutant le volontarisme du gouvernement en matière de réhabilitation.

« Pour la première fois depuis longtemps, l’agence atteint ses objectifs, voire les dépasse », a annoncé Valérie Mancret-Taylor, directrice générale de l’Anah, lors d’un point presse.

L’agence s’était fixé un objectif de 120 000 logements rénovés cette année : elle a déjà financé 122 000 rénovations avant même la clôture de 2019. C’est la première fois depuis 2015 que l’Anah atteint sa cible et la hausse est nette par rapport aux 95 000 opérations de 2018.

Pourquoi ce redressement après plusieurs années difficiles ? D’un côté, « l’accès pour avoir une aide de l’agence est désormais simplifié », a souligné Mme Mancret Taylor.

L’Anah a lancé fin 2018 un site internet pour déposer les demandes d’aide à la rénovation : désormais, elles passent en très grande majorité – 85 % – par ce canal en ligne.

Mais la simplification des procédures ne fait pas tout : l’agence a aussi tiré profit du « portage très fort par le gouvernement de programmes très ambitieux », selon les termes de sa directrice générale.

L’actuel ministre du Logement Julien Denormandie répète régulièrement que la rénovation des logements est l’un de ses objectifs majeurs.

De fait, le quinquennat d’Emmanuel Macron est marqué par plusieurs plans d’aide qui sont susceptibles de mobiliser l’Anah : « Action Cœur de Ville », qui vise à relancer les centres de nombreuses villes moyennes, « Initiative Copropriétés », destiné à aider les copropriétés dégradées…

Signe de ce volontarisme, l’Anah elle-même bénéficie depuis plusieurs années d’un budget en hausse, alors que celui du ministère du Logement, dont elle dépend, s’inscrit lui régulièrement en baisse.

Pour 2020 encore, le budget de l’agence va augmenter, dépassant le milliard d’euros pour la première fois, ce qui se traduit par des objectifs de rénovation encore plus élevés que cette année. « On va être aux alentours de 134 000 », a estimé Mme Mancret Taylor, prévenant que ce chiffre pourrait évoluer d’ici une feuille de route définitive début 2020.

Cet objectif et le budget 2020 s’entendent sans prendre en compte la future prime qui remplacera pour les particuliers le crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE). L’Anah doit en effet aussi piloter ce nouveau dispositif, sous le nom « Ma Prime Rénov ».

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2019

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum