Coup de pouce pour le minimum vieillesse

Lutte contre les exclusions

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) a augmenté de 30 euros au 1er avril 2018.

Le président de la République a promis d’augmenter l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA, l’ex-minimum vieillesse) de 100 euros sur la durée de son quinquennat. Une première revalorisation « exceptionnelle » de 30 euros est donc intervenue ce dimanche 1er avril 2018. À compter de cette date, l’ASPA s’élève à 833,20 euros par mois pour une personne seule. Un décret du 30 mars, publié au JO le 31 mars 2018, vient concrétiser cette revalorisation. Ce texte s’applique aux prestations dues à compter du mois d’avril 2018.

« Afin de soutenir le pouvoir d’achat des retraités les plus modestes », dixit le gouvernement, le décret prévoit la revalorisation de l’ASPA pour les années 2018 à 2020, ainsi que des plafonds de ressources pour y avoir accès. Pour mémoire, cette allocation concerne les personnes âgées, en règle générale de plus de 65 ans, qui perçoivent peu ou pas de pensions de retraite. Il s’agit d’une aide différentielle. Traduction : l’allocation réellement perçue est égale au montant de l’ASPA diminué du montant des ressources du bénéficiaire.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum