À Montreuil, un réseau social pour retisser les solidarités intergénérationnelles

Personnes âgées

Le principe du réseau social Voisin-Âge est de mettre en relation les habitants d’un même quartier avec les personnes âgées en privilégiant la proximité, les affinités, et la réciprocité des échanges.

Ce week-end de Pâques, mi-avril 2017, la ville de Montreuil (Seine-Saint-Denis) a lancé un nouveau réseau social destiné à retisser des liens intergénérationnels entre habitants d’un même quartier, baptisé Voisin-Âge. Ce dispositif a pour objectif de mettre en relation des habitants avec leurs voisins aînés pour initier des relations de proximité autour de l’esprit d’entraide, de convivialité, d’amitié et de réciprocité des échanges, explique la municipalité. Une référente et un site internet dédié réunissent l’ensemble des participants d’un même secteur, afin de coordonner leurs actions auprès de leurs voisins. Les liens sont censés s’établir petit à petit pour prendre la forme d’une rencontre, d’un coup de main, d’un simple coup de téléphone ou d’un petit mot glissé dans la boîte aux lettres, mais aussi d’une invitation lancée à pratiquer une activité en commun. »

« Voisin-Âge c’est un dispositif numérique, mais aussi et surtout un état d’esprit permettant de vivre une expérience de solidarité de proximité faite de rencontres, d’échanges et de partages, précise la ville de Montreuil. Participer à Voisin-Âge c’est se donner les moyens d’agrandir son réseau relationnel à l’échelle d’un quartier, de nouer de nouvelles connaissances et de renforcer les solidarités de proximité, celles qui contribuent à donner corps au vivre-ensemble, valeur chère au cœur des Montreuillois. »

À Montreuil, Voisin-Âge est le fruit d’un partenariat entre le Service des personnes âgées de la ville, via le Centre local d’information et de coordination gérontologique (CLIC), Les Petits Frères des Pauvres et le groupe de protection sociale Malakoff Médéric. Pour la municipalité, Voisin-Âge constitue « un dispositif très souple permettant à chacun, par des gestes simples et de petites attentions, de s’investir selon son rythme, ses disponibilités, ses moyens et ses envies, en favorisant le partage autour d’intérêts communs sportifs, culturels ou de loisirs. »

Pour en savoir plus : www.voisin-age.fr

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum