Autonomie : les recettes de la journée de solidarité 2016

Personnes âgées

Depuis son instauration en 2004, la journée de solidarité, initialement fixée au lundi de Pentecôte, a rapporté au total 28 milliards d’euros.

En 2016, la journée de solidarité, initialement fixée au lundi de Pentecôte, devrait rapporter 2,29 milliards d’euros, contre 2,24 milliards en 2015, selon les prévisions établies par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Pour mémoire, cette journée a été instaurée en 2004 pour financer une meilleure prise en charge des personnes en perte d’autonomie, après la canicule de l’été 2003.

En contrepartie de cette journée travaillée mais non payée, les employeurs – publics et privés- versent à la CNSA une contribution de 0,3% de la masse salariale. Les revenus du capital (0,3 % des revenus des placements et des revenus du patrimoine) y sont également soumis (à l’exception de l’épargne populaire comme le livret A). Par ailleurs, depuis le 1er avril 2013, la CSA est étendue aux retraités, avec l’entrée en vigueur de la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA). Cette année, la CASA devrait rapporter 726 millions d’euros. Elle doit permettre de financer les mesures prévues par la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement, rappelle la CNSA.

Les 2,29 milliards d’euros collectés cette année par la CNSA seront redistribués de la manière suivante :
•    1,375 milliard d’euros au bénéfice des personnes âgées :
–    458,4 millions d’euros versés aux conseils départementaux pour le financement de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ;
–    916,8 millions d’euros alloués aux établissements et services médico-sociaux accueillant ce public.
•    916,8 millions d’euros au bénéfice des personnes handicapées :
–    595,9 millions d’euros versés aux conseils départementaux pour le financement de la prestation de compensation du handicap (PCH) et le fonctionnement des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) ;
–    320,9 millions d’euros alloués aux établissements et services médico-sociaux accueillant des personnes en situation de handicap.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum