EHPAD : le label Humanitude se veut un « gage de bientraitance »

Personnes âgées

Les Instituts Gineste-Marescotti ont conçu un label indépendant qui garantit 300 critères de bientraitance dans les EHPAD.

Maltraitances, manque d’intimité, activités restreintes, absence de réponses face aux maladies neurodégénératives du grand âge… les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) traînent toujours une mauvaise réputation. Ils continuent à être perçus comme des solutions de dernier recours. « Pourtant, des solutions existent pour améliorer la vie au sein de ces établissements. Elles sont mises en œuvre dans le label Humanitude », plaident ses promoteurs, les Instituts Gineste-Marescotti.

Le label Humanitude se veut un « gage de bientraitance » et se présente comme « un message d’espoir pour les maisons de retraite et leurs résidents ». Ce premier label indépendant garantit ainsi 300 critères de bientraitance, autour de cinq principes clés :

  • Zéro soin de force, sans abandon de soin,
  • Respect de la singularité et de l’intimité,
  • Vivre et mourir debout,
  • Ouverture de la structure vers l’extérieur,
  • Lieux de vie, lieux d’envies.

De plus, ce label « entre en résonnance avec les enjeux du développement durable », affirment ses concepteurs. De fait, il entend éviter le gaspillage alimentaire par des repas plus adaptés, limiter les déchets médicaux par des soins plus adaptés et améliorer la qualité de vie au travail.

Aujourd’hui, 50 établissements sont engagés dans la démarche Humanitude et 4 sont déjà labellisés. À savoir :

  • EHPAD Maison de l’Amitié, à Albi (Tarn),
  • EHPAD Résidence Les Menhirs, à Médréac (Ille-et-Vilaine),
  • EHPAD Résidence Les Grands Jardins, à Montauban-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine),
  • EHPAD Maison de Retraite Le Séquoia, à Illzach (Haut-Rhin).

Les Instituts Gineste-Marescotti invitent à venir rencontrer leurs équipes, ce jeudi 12 novembre à Paris, lors de la soirée du 8e colloque sur les approches non médicamenteuses.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum