La FNADEPA lance une campagne pour réclamer la loi Grand âge et autonomie

Personnes âgées

La FNADEPA invite le gouvernement à agir rapidement en faveur des personnes âgées, en brandissant le slogan « Stop au bla bla, faites notre loi ! ».

Promis à maintes reprises pour la fin de l’année 2019, le projet de loi tant attendu sur le grand âge et l’autonomie ne devrait pas être présenté avant… l’été 2020, a annoncé le Premier ministre à l’issue du séminaire gouvernemental du 15 janvier 2020. Sans toutefois s’engager sur un échéancier précis. « En attendant, les difficultés du secteur s’accentuent et l’exaspération augmente », déplore la Fédération nationale des associations de directeurs d’établissements et de services pour personnes âgées (FNADEPA), qui tire la sonnette d’alarme de longue date. Manque de personnels, difficultés et épuisement des équipes, contraintes budgétaires et réglementaires : « le secteur ne peut plus attendre ! », clame-t-elle. Lassée, « face aux difficultés croissantes du secteur », la Fédération a lancé, dès le lendemain, une campagne de communication, avec pour slogan « Stop au bla bla, faites notre loi ! ».

Depuis 2 ans, les rapports se sont succédés, rappelle la Fédération. Leurs auteurs préconisent « des mesures concrètes, chiffrées et pertinentes, posant des jalons pour une loi enfin ambitieuse ». « Mais de loi, toujours pas ! », s’insurge la FNADEPA. Pour la Fédération, « l’heure n’est plus aux promesses, aux rapports, aux grand-messes, aux belles paroles, au bla bla ». Elle vient donc de lancer « une grande campagne de mobilisation » s’appuyant sur le soutien et l’implication de ses 1 200 adhérents, directeurs d’établissements et de services pour personnes âgées.

Cette campagne comporte deux volets :

  • La saisine des élus de la République, du gouvernement et du président de la République, ainsi que des autorités tutélaires dans les territoires – Agences régionales de santé (ARS) et conseils départementaux -, grâce à la mobilisation des FNADEPA locales.
  • Une campagne de communication sur les réseaux sociaux : « Stop au bla bla, faites notre loi ! ».

Dans un premier temps, cette campagne est menée sur les comptes Facebook, Twitter et LinkedIn de la FNADEPA (@fnadepa). Prévue pour durer un mois, elle sera prolongée « autant que de besoin », annonce la Fédération. Elle consiste en une série de photos de professionnels du secteur, de personnes âgées accompagnées et leurs proches, brandissant le slogan : « Stop au bla bla, faites notre loi ! #FaitesNotreLoi #GrandAge ».

Cette campagne participative est portée et nourrie par le réseau de la FNADEPA, les équipes et les seniors eux-mêmes. Tous sont invités non seulement à poster et à relayer la campagne sur leurs réseaux sociaux, mais aussi à faire eux-mêmes des photos et les envoyer à la FNADEPA.

Objectif : donner la plus grande visibilité à l’appel de la Fédération en faveur d’un projet de loi Grand âge et autonomie « dans les meilleurs délais et à la hauteur des attentes, en créant un effet de masse témoignant de l’exaspération du secteur du grand âge, au premier rang duquel, bien évidemment, se placent les personnes âgées elles-mêmes ».

Posté le par

Recommander cet article