Lancement de la charte « Mieux manger, moins jeter en Ehpad »

Personnes âgées

Laurence Rossignol appelle les Ehpad à se saisir de cette charte, afin de renforcer encore leur mobilisation en faveur du bien vieillir.

La secrétaire d’État en charge de la Famille, de l’Enfance, des Personnes âgées et de l’Autonomie a lancé officiellement, le 8 décembre, la charte « Mieux manger, moins jeter en Ehpad », lors d’une visite de l’Ehpad Érik Satie à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne), géré par le Groupe SOS. Cette charte marque « la volonté des acteurs du secteur de participer à la mobilisation collective en faveur d’un développement durable et rappelle l’importance pour tous de réinterroger nos façons de consommer, à tout âge de la vie », a déclaré Laurence Rossignol.

« L’intérêt de cette démarche est double », a précisé la secrétaire d’État. Elle vise tout d’abord, à optimiser la gestion des stocks alimentaires au sein des établissements et, ensuite, à favoriser au maximum la revalorisation (dons d’aliments non consommés, compostage des biodéchets). Cette démarche ambitionne également d’améliorer la santé et le bien-être des résidents. « L’alimentation joue en effet un rôle central dans la prévention de la perte d’autonomie. Saine et adaptée, elle permet aux personnes âgées de se sentir bien et évite les phénomènes de dénutrition. Vecteurs sociaux, les repas sont également des occasions de partage et de convivialité importantes », a rappelé Laurence Rossignol.

Cette charte, élaborée en concertation avec les fédérations du secteur, les représentants des usagers et des médecins, s’inspire d’initiatives prises par plusieurs établissements et des remontées de terrain. Laurence Rossignol « appelle les Ehpad volontaires à s’en saisir, afin de renforcer encore leur mobilisation en faveur du bien vieillir ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum