Le gouvernement met le “Cap sur les métiers de l’autonomie”

Personnes âgées

La CNSA lance un appel à projets pour développer des plateformes des métiers de l’autonomie des personnes âgées et handicapées.

À la demande de la ministre déléguée chargée de l’Autonomie, la CNSA lance, en lien avec la DGCS, l’appel à projets « Cap sur les métiers de l’autonomie ». Objectif : créer des plateformes départementales des métiers de l’autonomie des personnes âgées et en situation de handicap. Ces plateformes devront répondre aux besoins conséquents en recrutements dans le secteur du grand âge.

Ce programme expérimental, accompagné et évalué par la CNSA, s’étalera sur 36 mois et doit permettre de développer une dizaine de plateformes. Les plateformes des métiers de l’autonomie répondent à « une priorité forte du gouvernement de développer l’emploi et de sécuriser les parcours professionnels, explique Brigitte Bourguignon. Je suis convaincue que ces plateformes apporteront un appui territorial et opérationnel aux employeurs du secteur en matière de ressources humaines, particulièrement dans les moments où, comme actuellement, la situation de l’emploi est tendue. Au-delà des coopérations territoriales renforcées, je souhaite que les plateformes qui émergeront soient le creuset d’innovations permettant de structurer et améliorer l’offre de services aux personnes en situation de dépendance ou en perte d’autonomie ».

Portées par des acteurs de l’autonomie et de l’emploi, ces plateformes devront donc apporter des solutions aux structures de l’aide à domicile et aux établissements médico-sociaux qui peinent à recruter et à fidéliser leurs professionnels. Ces structures proposeront des modalités de coopération permettant de coordonner et d’intégrer une palette de services en direction des demandeurs d’emploi, des salariés des établissements et services médico-sociaux et des employeurs. Une plateforme interviendra à l’échelle départementale.

Les missions des plateformes des métiers de l’autonomie

Une plateforme devra assurer des missions socles obligatoires et pourra proposer des missions dites optionnelles et facultatives.

  • Missions socles.
  • Valoriser et sensibiliser aux métiers du secteur.
  • Proposer des parcours d’orientation, de formation pour permettre l’accès à l’emploi.
  • Proposer des actions favorisant le recrutement.
  • Missions facultatives.
  • Proposer un accompagnement à la prise de poste pour les nouveaux salariés.
  • Proposer des actions de fidélisation et de mobilité choisie des personnes en poste.
  • Proposer une démarche territoriale.
  • Proposer des actions d’appui à la qualité de vie au travail et de lutte contre la sinistralité.
  • Développer un accompagnement renforcé pour les personnes les plus éloignées de l’emploi.
  • Développer des partenariats pour favoriser la mobilité des personnes orientées vers le secteur.

Comment répondre à l’appel à projets ?

Les porteurs de projet (personnes morales) sont invités à déposer leur dossier depuis le 1er février et jusqu’au 15 mars 2021 (inclus). Celui-ci devra parvenir à la CNSA, d’une part, via la plateforme de dépôt en ligne de la Caisse et, d’autre part, par courrier postal.

Le cahier des charges détaillé et le cadre de réponse technique sont à télécharger via le lien suivant : https://www.cnsa.fr/grands-chantiers/plateformes-des-metiers-de-lautonomie.

Posté le par

Recommander cet article