Maladie d’Alzheimer : une étude sur les structures de répit

Personnes âgées

L’ANESM vient de publier une étude sur l’accompagnement pluridisciplinaire des malades d’Alzheimer dans les structures de répit.

Les structures d’accompagnement et de répit ont été conçues pour permettre aux aidants (conjoints ou enfants, dans la majorité des cas) des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer de marquer une pause dans leur accompagnement, grâce à des relais professionnels.

Elles ont également pour vocation de leur apporter un soutien (information, soutien psychologique…) et de proposer un accompagnement pour la personne malade. Selon le plan Alzheimer 2008-2012, ces structures recouvrent une large palette de services : accueils de jour, hébergement temporaire, garde itinérante de nuit ou de jour, groupe de parole pour aidants, séjour de vacances, bistrot mémoire…

Dans le cadre de la mesure 1 du plan, l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM) a mené, à la demande de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), une étude sur « l’accompagnement pluridisciplinaire dans les structures de répit et d’accompagnement. » Il s’agit « d’une contribution à la réflexion en cours, destinée à améliorer la qualité de la prise en charge du couple aidant-aidé et à élaborer un nouveau cahier des charges pour développer des plateformes de répit et d’accompagnement », précise l’Agence.
 

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum