Perte d’autonomie : coordonner la politique de prévention

Personnes âgées

Le Comité national de coordination de la politique de prévention de la perte d’autonomie est chargé de définir un schéma national de prévention à l’horizon 2013.

La ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Roselyne Bachelot, a installé, le 19 avril, le Comité national de coordination de la politique de prévention de la perte d’autonomie. Présidé par le Dr Jean-Pierre Aquino, gériatre et expert reconnu de la prévention en gérontologie, ce Comité est composé de représentants de quatre ministères – Solidarités et Cohésion sociale, Santé, Logement, Sports -, des collectivités territoriales, des agences et établissements publics concernés, des caisses de Sécurité sociale, des organismes de protection sociale, des ARS, des fédérations du secteur de l’aide à domicile et de la prise en charge en établissement, d’organismes consultatifs, des professionnels de santé et des usagers.

Le renforcement de la politique de prévention et de sa gouvernance fait l’objet d’un large consensus. Le Comité a donc pour missions de définir les axes stratégiques et prioritaires de cette politique nationale de prévention, d’élaborer un schéma national triennal de prévention de la perte d’autonomie et d’en suivre la mise en œuvre. Ses travaux devront déboucher sur la définition d’un schéma national de prévention en 2013.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum