Quelle intimité en Ehpad ?

Personnes âgées

En déplacement dans le Finistère, la ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie a abordé la question de l’intimité des personnes âgées en Ehpad.

Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, s’est rendue dans le Finistère, le 18 juin, pour aborder le thème du « droit à l’intimité/sexualité » des personnes âgées. « Les aspirations à une vie intime et à la sexualité restent un sujet tabou pour les personnes âgées, plus encore au sein des établissements d’accueil et institutions », explique le ministère.

Le directeur de la résidence Brassens de Guipavas (près de Brest), Éric Seguin, a reçu le prix de la Fondation de France pour son projet d’une meilleure prise en compte de la vie intime de ses résidents. Depuis 2011, ce jeune directeur a formé le personnel sur les droits et libertés des résidents des trois établissements pour personnes âgées gérés par le syndicat intercommunal de Guipavas.

Le programme se poursuit avec des formations et groupes de paroles du personnel, des résidents et de leurs familles, et des élus du conseil d’administration, sur le droit à la vie intime et sexuelle des personnes âgées hébergées en établissement. Michèle Delaunay a proposé que le Comité national pour la bientraitance et les droits (CNBD), qui doit rendre ses premiers travaux ce mardi 25 juin, auditionne personnel et résidents de l’Ehpad Brassens.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum