Handicap : bientôt une section d’apprentissage inclusive

Personnes handicapées

Dès la rentrée 2018, une section d’apprentissage inclusive pour adultes et jeunes en situation de handicap ouvrira ses portes en région Nouvelle-Aquitaine.

L’Union nationale des entreprises adaptées (UNEA), le Groupe ENEDIS et le conseil régional Nouvelle-Aquitaine ont signé, début juillet, une convention tripartite pour la création d’une section d’apprentissage inclusive pour adultes et jeunes en situation de handicap. Ce projet « ambitieux et unique en France » vise à faciliter la formation et l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap. Les objectifs de cette nouvelle section d’apprentissage inclusive sont de :

  • Permettre aux apprentis en situation de handicap d’élaborer progressivement un projet professionnel en tenant compte des besoins singuliers de chacun ;
  • Proposer des accommodements pour sécuriser et soutenir le parcours de formation et du contrat de travail en milieu ordinaire ;
  • Favoriser la reconversion et le reclassement professionnel des personnes en situation de handicap.

Cette expérimentation de section d’apprentissage baptisée SAIJAH (Section apprentissage inclusive jeunes et adultes handicapés) sera lancée en Nouvelle-Aquitaine dès la rentrée 2018. Une douzaine d’apprentis en situation de handicap seront formés aux métiers des secteurs électroniques, électriques et électrotechniques. En effet, une enquête menée auprès d’entreprises adaptées (EA) de cette région et d’ENEDIS a permis d’identifier une douzaine d’offres d’emploi dans ces domaines. La moitié des apprentis sera donc accueillie dans les différents sites ENEDIS, l’autre moitié au sein d’EA de la région.

Cette section d’apprentissage propose « une dimension inclusive inédite », se félicitent ses promoteurs : les apprentis en situation de handicap suivront ce cursus dans une optique inclusive avec les autres apprentis de CFA de la région. Les CFA partenaires assureront ainsi la formation théorique, et l’apprentissage pratique s’effectuera en entreprises ordinaires (classiques ou adaptées).

Ce projet concrétise la stratégie de l’UNEA, qui souhaite renforcer l’entreprenariat social et le changement d’échelle dans une optique inclusive, afin de favoriser la création d’emplois durables auprès des personnes en situation de handicap. « Nous espérons que, demain, ce modèle d’apprentissage inclusif, unique en France, se déploiera dans d’autres régions, avec de nouveaux partenaires, et des cursus diplômants pour faciliter l’accès à l’emploi tout en favorisant la réalisation du projet professionnel des personnes en situation de handicap. D’ici 4 ans, nous souhaitons réaliser l’objectif de 600 contrats d’apprentissage par an », explique son président, Cyril Gayssot.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum