L’APAJH présente son pacte 2012 pour le handicap

Personnes handicapées

À la veille des élections présidentielles et législatives, la Fédération des APAJH lance un appel aux candidats, en leur soumettant une charte de 10 propositions.

« Ce qui est utile pour la personne en situation de handicap est utile pour la société toute entière ». Ce slogan figure en exergue de la charte de 10 propositions, rédigée à l’attention des candidats aux élections de mai et de juin par la Fédération des APAJH, qui se veut la « seule association couvrant l’ensemble des champs du handicap ».

Elle lance ainsi un appel aux futurs président de la République et députés. Son objectif : « reconstruire le consensus républicain » qui avait prévalu au moment de la loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

« Le contexte de crise économique, sociale et morale que traverse notre pays exige une grande vigilance sur les valeurs et sur la protection des plus vulnérables », insiste l’APAJH.

La fédération propose donc « 10 engagements pour construire une société inclusive pour 2012 ». Selon elle, ces mesures pourraient s’inscrire dans une loi de programmation chargée de mettre en œuvre la loi Handicap durant la législature 2012-2017.

Voici les 10 engagements inscrits dans la charte de l’APAJH.
 

  • Engagement n°1 : Lancer un plan de formation pour tous les personnels accompagnants au sein de la communauté éducative, en partenariat avec les associations du secteur handicap.
  • Engagement n°2 : Exiger des moyens d’accompagnement de qualité pour répondre à l’ensemble des besoins des élèves tout au long de leur parcours de scolarisation et de formation : auxiliaires de vie scolaire formés, plateforme ressources pour l’accompagnement des parcours…
  • Engagement n°3 : Généraliser le programme Cap’Emploi au secteur public et aux collectivités locales par la confirmation, avec les décrets d’application de la loi, de leur mission d’organismes de placements spécialisés.
  • Engagement n°4 : Poursuivre et généraliser le contrat PassMo (Passerelle vers le Milieu ordinaire) favorisant la transition des travailleurs en situation de handicap du secteur protégé vers les entreprises ordinaires.
  • Engagement n°5 : Engager une réflexion sur la création d’un « revenu universel d’existence », égal au SMIC et fiscalisé, pour tous les exclus du travail, dont les personnes en situation de handicap ne pouvant exercer de profession.
  • Engagement n°6 : Créer un 5e risque de la Sécurité sociale sur l’autonomie et la dépendance, couvrant le grand âge et le handicap, avec un financement par la hausse de la CSG.
  • Engagement n°7 : Ouvrir les droits à la CMU-C aux bénéficiaires de l’AAH. Garantir l’accessibilité aux soins pour les personnes en situation de handicap.
  • Engagement n°8 : Transformer la CNSA en opérateur de protection sociale pour le handicap et la dépendance et associer le monde associatif et mutualiste à sa gouvernance.
  • Engagement n°9 : Créer un label « Accessibilité Handicap » ouvrant droit à un crédit d’impôt (TVA à 5,5 %) sur les travaux d’accessibilité des lieux publics pour les collectivités locales et les services publics, dès le projet de loi de finances 2013.
  • Engagement n°10 : Engager un programme national de formation des collectivités territoriales en matière d’accessibilité des bâtiments publics, dans le cadre d’une grande loi de décentralisation.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum