Trois collectivités récompensées pour l’accessibilité de leur musée

Personnes handicapées

Mirecourt, Rochefort et Solutré, qui proposent des animations, des parcours et des supports de communications adaptés aux handicapés ont reçu un prix « Patrimoine pour tous » 2012.

Le prix « Patrimoine pour tous » du ministère de la Culture récompense les actions de mise en accessibilité des bâtiments et les démarches innovantes à destination de tous les visiteurs atteints de handicap : moteur, sensoriel, mental ou psychique.

Pour 2012, outre deux établissements nationaux (le musée du Quai Branly à Paris et le Palais du Tau à Reims), trois musées gérés par des collectivités ont été distinguées. Le musée de la lutherie et de l’archèterie françaises de Mirecourt (Vosges) et le pont transbordeur de Rochefort Echillais (Charente-Maritime) ont reçu le premier prix ex aequo et 20 000 euros chacun, et le musée départemental de préhistoire de Solutré (Saône-et-Loire) a eu le troisième prix et 10 000 euros.
 

Visites sensorielles

Le musée de la lutherie et de l’archèterie françaises de Mirecourt, labellisé « Tourisme et handicap », permet à tous, en particulier aux enfants, de découvrir les différents aspects des instruments à cordes : esthétique, sonore, technique. Une visite sensorielle combine l’approche tactile et visuelle des étapes de fabrication d’un violon et de son archet. Dans un espace jeu, les visiteurs peuvent découvrir la forme et le son des cordes pincées et frottées.

Le parcours s’achève par une immersion dans l’atelier du musée qui reproduit l’un des plus anciens ateliers de fabrication de guitares et de mandolines de la ville. Une nouvelle scénographie prend en compte tous les handicaps, et le musée propose des activités culturelles et musicales adaptées, encadrées par du personnel formé en matière de médico-social et de musicologie.

Le pont transbordeur de Rochefort, classé monument historique, est totalement accessible ; les travaux ont été effectués en concertation avec les associations locales de personnes handicapées et le comité départemental du tourisme (CDT). La chaîne du déplacement entre les différents sites est respectée, et, outre des visites guidées spécialisées, de nombreux dispositifs facilitent la visite : signalétique, maquettes, possibilité de toucher des pièces du pont, application numérique…

Le musée propose un « module tout chemin », fauteuil roulant qui permet aux personnes à mobilité réduite de se promener le long de la Charente.

Quant au musée départemental de préhistoire de Solutré, créé sur un site fréquenté par des hommes préhistoriques pendant plus de 25 000 ans, labellisé lui aussi « Tourisme et handicap », il offre notamment aux déficients visuels une exposition intitulée « Ferme les yeux pour voir la préhistoire », et propose des supports adaptés, dans le cadre d’une démarche globale d’accessibilité.

Marie Gasnier

 

Les collectivités invitées à participer

Les établissements patrimoniaux relevant des collectivités territoriales peuvent participer au concours « Patrimoine pour tous » : il s’agit des établissements labellisés « musée de France » ou « ville et pays d’art et d’histoire », des monuments historiques, inscrits ou classés et des centres d’archives.

Les réalisations doivent participer à une démarche d’excellence en matière d’accessibilité générale et favoriser l’autonomie des personnes handicapées.

Type d’actions concernées : conférences multi-sensorielles, résidence d’artiste en situation de handicap, visioguides, maquettes, mobilier ergonomique dans les ateliers, éclairage innovant…

La chaîne du déplacement doit bénéficier d’une continuité jusqu’aux espaces d’accueil.

 

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum