L’offre d’accueil collectif des enfants de moins de 3 ans

Petite enfance

Fin 2012, la France métropolitaine comptait plus de 12 000 établissements d’accueil des jeunes enfants, selon une étude de la DREES.

À la fin de l’année 2012, 12 170 établissements en France métropolitaine accueillaient des jeunes enfants, révèle une récente étude publiée par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) (Document de travail, Série statistiques, n° 194, avril 2015). Ces établissements offrent, globalement, 387 110 places, soit 9 690 places de plus qu’en 2011 et 123 000 de plus qu’en 1993. Les établissements d’accueil collectif proposent aux familles 86 % de l’ensemble des places – crèches collectives, haltes-garderies, jardins d’enfants et établissements multi-accueil – contre seulement 14 % dans les services d’accueil familial (crèches familiales).

À eux seuls, les établissements multi-accueil offrent les deux tiers (65 %) des places dans les structures d’accueil collectif. Cette part a « fortement progressé en 19 ans, puisqu’elle n’était que de 13 % en 1993 », observe l’auteure de l’étude, Françoise Borderies.

En dépit de cette forte augmentation du nombre de places offertes aux familles, les disparités de taux d’équipements entre départements persistent, constate la DREES. Ceux de la région parisienne et du Sud de la France disposent d’un nombre de places d’accueil collectif et familial supérieur à la moyenne nationale. À l’inverse, les départements de la moitié Nord de la France sont moins bien dotés.

L’offre des assistantes maternelles, estimée à 944 300 places potentielles – soit plus de deux fois supérieure à celle de l’accueil collectif et familial -, et la scolarisation des enfants de 2 ans ont modifié la physionomie de la répartition territoriale de l’offre d’accueil totale, note également l’étude. Cette dernière est plus développée autour d’un axe allant des Pays de la Loire à la Franche-Comté et couvrant les contreforts du Massif central.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum