Une campagne pour promouvoir le secteur privé solidaire

Sanitaire et social

La FEHAP lance une campagne de communication digitale incarnée par ses professionnels.

Sous la bannière #EnergieSolidaire, la FEHAP a lancé, le 7 juillet 2020, une campagne de communication digitale pour promouvoir le secteur privé solidaire. Les établissements et services du secteur privé solidaire ont fait preuve d’une mobilisation sans faille face à la crise sanitaire, rappelle la Fédération, qui rassemble plus de 4 800 établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux, œuvrant au sein de plus de 1 500 organismes gestionnaires. « Et pourtant, ils sont mal identifiés par le grand public, qui imagine encore trop souvent un système de santé binaire "public-privé", alors qu’il existe une troisième voie », explique la FEHAP. Pour pallier ce déficit de notoriété, la Fédération lance donc une campagne de communication digitale « illustrant son ADN : la solidarité ».

Afin de « valoriser l’esprit collectif », la FEHAP a choisi de mettre en lumière les personnes qui font vivre les établissements tous les jours. À travers un film, ce sont ainsi un éducateur, une infirmière, un neurochirurgien ou encore un assistant social qui ouvrent les portes de leurs établissements « pas comme les autres », pour vanter toutes leurs spécificités. À savoir : pas de dépassement d’honoraire, pas d’actionnaire, une gouvernance désintéressée, l’accueil de tous les publics…

Pour sensibiliser un large public, la campagne bénéficie de trois canaux de diffusion. Depuis le 7 juillet 2020, elle est diffusée en pré-roll sur des programmes TV de la régie France TV, comme C à Vous, C dans l’air, L’émission politique, mais également sous format inRead, au cœur d’articles de médias influents. Ce plan média de quatre semaines, orchestré par l’agence Sidièse, sera renforcé par une campagne sur Linkedin et Twitter.

« Après la refonte de notre charte graphique et la création d’une signature, nous poursuivons notre stratégie de communication en déployant une campagne résolument positive construite autour de l’idée de solidarité, signe distinctif du privé solidaire, insiste Maryse de Wever, directrice de la communication de la FEHAP. Cette campagne dévoile les hommes et les femmes qui constituent la FEHAP. 100 % digitale, elle a pour vocation à toucher un large public. Elle pose la première pierre de notre volonté d’accroître significativement notre notoriété. »

Posté le par

Recommander cet article