La Fédération hospitalière de France déplore la suppression du jour de carence

Santé

Le président de la Fédération hospitalière de France, Frédéric Valletoux, a déploré jeudi 21 février la future abrogation du jour de carence pour les fonctionnaires, car ce dispositif avait produit « des effets immédiats » en matière d’absentéisme dans les hôpitaux.

M. Valletoux a indiqué sur Europe 1 que l’économie pour l’hôpital avait été « aux alentours de 70 millions d’euros » depuis l’instauration, par le gouvernement Fillon, de ce jour de carence, non indemnisé, pour les fonctionnaires en arrêt maladie.

Selon le président de la FHF, « il fallait épargner l’hôpital de cette remise en cause du jour de carence ». Rappelant qu’il avait développé ces arguments auprès de la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, il a regretté de ne pas avoir été entendu et évoqué « une décision incompréhensible ».

Il a assuré que « dans les mois qui ont suivi la mise en place du jour de carence on a vu des situations s’améliorer, on a pu les mesurer ».

Mme Lebranchu a annoncé mercredi soir que dans le prochain budget, le gouvernement allait proposer d’abroger le jour de carence pour les fonctionnaires.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum