La HAS publie son rapport d’analyse prospective du système de santé

Santé

La Haute autorité de santé (HAS) émet 21 propositions pour améliorer le système de santé.

Sous le titre « De nouveaux choix pour soigner mieux », la Haute autorité de santé (HAS) a publié, courant juillet, sa première analyse annuelle prospective du système de santé. Remis au Parlement, ce rapport est assorti de 21 propositions pour « agir et garantir sur le long terme un système de santé de qualité, efficient et équitable, tout en s’assurant que l’offre de santé répond aux priorités de nos concitoyens », explique la Haute autorité.

Dans son rapport d’analyse prospective 2018, la HAS émet ainsi 21 propositions d’amélioration, organisées en 5 axes :

  • Développer la qualité dans le système de santé en mobilisant des leviers qui le sont insuffisamment, comme, par exemple, l’autorégulation par les professionnels ou la mesure du résultat en santé pour le patient.
  • Faire évoluer les mécanismes d’évaluation des technologies de santé pour s’adapter aux incertitudes qui entourent la forte dynamique actuelle d’innovation. Par exemple, en acceptant collectivement une logique volontariste d’entrées et de sorties du panier de biens et services remboursés ou en créant un mécanisme de prise en charge réversible et conditionnelle pour les médicaments.
  • Refondre le dispositif d’évaluation des établissements sociaux et médico-sociaux.
  • Renforcer les capacités à disposer et à exploiter des données médicalisées pour évaluer la qualité, l’efficacité et l’efficience.
  • Mobiliser désormais les outils de la démocratie participative. À ce titre, la Haute autorité de santé propose, en particulier, d’institutionnaliser le débat public en santé.

Ces orientations relèvent pour l’essentiel de choix publics, que la HAS peut contribuer à documenter et qu’il appartiendra aux décideurs de trancher, indique la Haute autorité.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum