La région Île-de-France va créer 500 lits de réanimation modulaires

Santé

Le conseil régional d’Île-de-France a conçu un programme pour augmenter les capacités de réanimation des hôpitaux franciliens en cas de crise.

Avec l’appui de l’Union européenne et du programme Réact-EU, la région Île-de-France a décidé d’investir 10 millions d’euros afin de déployer un programme permettant de créer 500 lits de réanimation modulaires, de manière graduée et en quelques jours. « Ce programme d’investissement massif va permettre de conforter les services de soins critiques franciliens, mais aussi de préparer le système de santé à d’éventuelles nouvelles crises et d’accompagner les personnels pour de meilleures conditions de travail grâce à un programme de formation associé », a déclaré la présidente de la région, Valérie Pécresse, lors de la présentation du dispositif, le 13 janvier 2021.

L’objectif du programme est de fournir au système de santé les éléments qui permettront, à tous les stades, d’optimiser la réponse concrète pour les malades Covid-19 et, plus généralement, pour les malades nécessitant des soins critiques, en leur apportant :

  • Un concept agile et flexible pour aider les services hospitaliers à s’adapter à la réalité des situations au sein des territoires, quels que soient leurs besoins (des unités mobiles additionnelles clefs en mains aux mises en place de plateforme numérique de coordination) ;
  • Un service de qualité pour les professionnels de santé, intégrant la formation des professionnels et la coordination des acteurs ;
  • Un soutien technologique, logistique et de formation, en phase avec les recommandations des sociétés savantes et l’expérience acquise dans la gestion de la crise par les acteurs de santé.

Ce programme sera proposé à l’ensemble des établissements franciliens ayant des services de réanimation et sera facilité par un partenariat inédit entre le conseil régional dÎle-de-France et la centrale d’achat UniHA. À l’issue d’une procédure de mise en concurrence, c’est l’offre de l’entreprise Philips qui a été sélectionnée et pourra, ainsi, être proposée aux hôpitaux franciliens souhaitant augmenter et améliorer leurs capacités de réanimation. Ainsi, en moins de trois semaines, les hôpitaux candidats pourront bénéficier des nouveaux équipements de réanimation modulaire, avec un financement intégral par la région et l’Union européenne.

Au-delà, la région Île-de-France a voté en décembre, dans le cadre de son budget 2021, 1 milliard d’euros pour l’hôpital entre 2020 et 2022. À ce titre, le conseil régional prévoit des investissements pour aménager les salles de repos des hôpitaux et améliorer les conditions de travail des soignants, en leur facilitant, par exemple, l’accès à des logements près de leur lieu d’exercice. La région accélérera, par ailleurs, sa politique de lutte contre les déserts médicaux et de développement de la télémédecine. Elle a aussi annoncé la création de 3 000 places nouvelles de formation aux métiers d’infirmiers et aides-soignants dans cinq lycées transformés en Instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) et la rénovation des IFSI existants.

Enfin, la région Île-de-France s’engage pour de nouvelles mesures sanitaires, notamment le fonds d’équipement pour les professionnels de santé, la prime pour les étudiants et le déploiement de la stratégie de tests (des centaines de milliers de tests dans plus de 400 sites).

Posté le par

Recommander cet article