Mieux organiser les parcours de santé complexes

Santé

Des plateformes territoriales d’appui vont procurer un soutien aux professionnels dans l’organisation des parcours de santé complexes.

Le décret relatif aux fonctions d’appui pour la coordination des parcours de santé complexes est paru au Journal officiel du 6 juillet. Issue de l’article 74 de la loi de modernisation de notre système de santé, cette mesure doit permettre d’apporter une réponse aux professionnels dans la prise en charge de situations particulièrement lourdes. En effet, les professionnels de santé, en particulier les médecins traitants, sont de plus en plus souvent confrontés à des patients présentant plusieurs pathologies, elles-mêmes parfois associées à des problèmes sociaux, psychosociaux ou économiques. Pour organiser ces fonctions d’appui dans les territoires, les Agences régionales de santé (ARS) vont pouvoir mettre en place des plateformes territoriales d’appui (PTA), en s’appuyant sur les initiatives des professionnels, notamment ceux de ville et des communautés professionnelles territoriales de santé, en vue du maintien à domicile.

L’objectif est d’apporter un soutien pour la prise en charge des situations complexes, sans distinction d’âge ou de pathologie, à travers trois types de services :

  • L’information et l’orientation des professionnels vers les ressources sanitaires, sociales et médico-sociales de leurs territoires pour répondre aux besoins des patients avec toute la réactivité requise. La plateforme pourra, par exemple, identifier une aide à domicile, orienter vers une place en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EPHAD)… ;
  • L’appui à l’organisation des parcours complexes, dont l’organisation des admissions en établissement et des sorties. En cela, la plateforme apporte une aide pour coordonner les interventions des professionnels sanitaires, sociaux et médico-sociaux autour du patient ;
  • Le soutien aux pratiques et aux initiatives professionnelles en matière d’organisation et de sécurité des parcours, d’accès aux soins et de coordination. Dans ce domaine, la plateforme appuie de manière opérationnelle et logistique les projets des professionnels.

Le déclenchement des services de la plateforme sera activé par le médecin traitant ou par tout autre professionnel en lien avec lui. « Ceci traduit la volonté d’inscrire les PTA dans le cadre d’une meilleure organisation des soins au profit du patient, explique le ministère des Affaires sociales et de la Santé. L’enjeu est fort : offrir un point de contact et d’accès unique aux professionnels. ». En termes d’accompagnement, les PTA pourront bénéficier du plan d’investissement de 2 milliards d’euros, annoncé fin mai par Marisol Touraine.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum