Assurer la disponibilité des sapeurs-pompiers volontaires

Sécurité

Il est fondamental de permettre aux sapeurs-pompiers volontaires, notamment en zone rurale, de concilier au mieux leur mission avec leur activité professionnelle. L’AMF s’y est engagée le 24 juillet 2015.

Fin juillet, le président de l’Association des Maires de France, François Baroin, a signé un engagement national en présence du ministre de l’Intérieur, pour développer les conventions locales entre les services d’incendie et de secours (SIS) et les mairies ou intercommunalités. Objectif : faciliter la vie professionnelle des pompiers volontaires communaux et intercommunaux, afin que leur employeur leur octroie une mise à disposition pour suivre des formations ou se rendre sur le théâtre d’opérations de secours (accidents, sinistres, catastrophes…) ou de prévention.

Le volontariat est d’autant plus important en milieu rural où les pompiers volontaires assurent huit missions sur dix, et en zone semi-urbaine où ils traitent la moitié des interventions. Deux sapeurs-pompiers volontaires sur trois sont salariés. Les communes et les EPCI qui emploient des agents sapeurs-pompiers volontaires, qu’ils soient titulaires ou non, peuvent conclure une convention avec le service départemental d’incendie et secours (SDIS), afin de préciser les modalités de la disponibilité en fonction des nécessités du service public et les compensations financières.

La cotisation au SDIS peut baisser lorsque la collectivité favorise la mise à disposition du pompier volontaire pendant son temps de travail ou si elle adopte des mesures pour favoriser le volontariat. Elle peut aussi obtenir le label « employeur partenaire des sapeurs-pompiers », valorisant et utile pour les actions de communication. Fin 2011, 360 entreprises publiques, employant 2 110 sapeurs-pompiers volontaires, en bénéficiaient, sur les 698 labellisées.

Symboles d’altruisme, respectueux de la hiérarchie, les pompiers volontaires créent du lien et assurent des fonctions vitales sur le territoire.

 

Marie Gasnier

 
 

La France compte 79 % de sapeurs-pompiers volontaires, soit 192 300 personnes dont près de 25 000 femmes.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum