Une convention pour faciliter l’accès des sapeurs-pompiers volontaires aux logements sociaux

Sécurité

Une convention facilitant l’accès des sapeurs-pompiers volontaires aux logements sociaux a été signée le 21 juillet 2015 au ministère de l’Intérieur dans le cadre d’un plan visant à enrayer durablement la chute du nombre des volontaires en France.

Les sapeurs-pompiers volontaires qui représentent 80 % des effectifs et deux tiers des interventions sont au cœur du système de secours français. Plus ils vivent près de leur caserne, plus les délais d’intervention sont courts.

Le président François Hollande avait annoncé en octobre 2013 à Chambéry un plan national visant à enrayer la chute du nombre de ces volontaires dont le point 14 prévoyait un accès privilégié des volontaires aux logements sociaux.

Le texte signé mardi 21 juillet par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, la ministre du logement Sylvia Pinel et des représentants des collectivités locales, des bailleurs sociaux et des pompiers vise à sensibiliser les acteurs concernés sur la nécessité de prendre en compte la qualité de pompier volontaire au moment de l’attribution des logements sociaux. Mais il ne modifiera pas la loi pour les rendre prioritaires.

« Les partenaires s’engagent, chaque fois que possible, à faciliter l’accès des sapeurs-pompiers volontaires aux logements sociaux situés à proximité des centres d’incendie et de secours », prévoit l’article 2 de cette convention.

Les pompiers volontaires sont invités à signaler leur qualité de volontaire « dans la rubrique précisions complémentaires du formulaire de demande de logement social », est-il précisé.

Les acteurs concernés ont identifié une trentaine de départements en France qui présentent des « difficultés » d’accès des volontaires aux logements sociaux comme les Hautes-Alpes, la Charente, les Bouches-du-Rhône, le Nord, la Seine-et-Marne ou les Yvelines. Un comité de pilotage présidé par le préfet sera mis en place dans ces  départements.

« L’objectif est de concilier l’engagement des volontaires et leur vie de famille. Cette convention va faciliter cela. C’est un pas en avant. Cela ne va pas forcément nous aider à recruter de nouveaux volontaires mais cela va nous aider à fidéliser ceux qui le sont déjà », a déclaré Éric Faure, le président de la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF).

Après dix ans de chute continue, le nombre des sapeurs-pompiers volontaires est reparti à la hausse en 2014, pour la première fois depuis 2004, avec un total de 193 742 personnes.

D’autres mesures visant à favoriser l’engagement des volontaires ont été prises depuis deux ans. Des conventions visant à faciliter le quotidien des volontaires qui sont employés de la SNCF et de l’Éducation nationale ont été récemment signées.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2015

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum