Le gouvernement consolide le soutien à la pratique du vélo

Urbanisme

À l’occasion des 3 ans du  « Plan Vélo et mobilités actives », le ministère de la Transition écologique vient d’annoncer le lancement de nouveaux programmes.

Pour fêter les 3 ans du « Plan Vélo et mobilités actives » et alors que la pratique du vélo connaît un engouement sans précédent depuis le déconfinement, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et le ministre délégué chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, ont annoncé, le 14 septembre 2021, le lancement de nouveaux programmes et l’engagement de près de 250 millions d’euros fin 2021 et courant 2022, pour consolider la pratique du vélo.

Ces 250 millions d’euros supplémentaires seront répartis de la manière suivante :

  • 150 millions d’euros (dont 100 millions d’euros issus de France relance) vont subventionner les aménagements cyclables des collectivités locales dans chaque région, après chaque appel à projets ;
  • 50 millions d’euros sont dédiés au développement du stationnement en gare pour atteindre un doublement des places à destination des cyclistes dans plus de 1 000 gares en France et ainsi développer massivement l’intermodalité vélo/train ;
  • Plusieurs programmes financés par des certificats d’économies d’énergie (Alvéole+, ColisActiv’) seront étendus et poursuivis.

Le bilan de ces trois années a également été l’occasion pour Barbara Pompili et Jean-Baptiste Djebbari de dévoiler les résultats de l’appel à projets Avélo 2. 254 premiers territoires ont été retenus. Doté de 25 millions d’euros, ce programme permettra de soutenir financièrement et techniquement 400 collectivités locales qui souhaitent s’engager dans une politique vélo. La première édition a permis à 227 territoires d’être accompagnés dans l’élaboration de leurs schémas directeurs cyclables et la mise en place de services.

Posté le par

Recommander cet article