Le gouvernement active la plateforme téléphonique d’information « Canicule »

Sanitaire et social

En prévision d’une vague de chaleur dans plusieurs régions, la Direction générale de la Santé (DGS) a ouvert la plateforme téléphonique d’information « Canicule ».

Météo France prévoit, à partir d’aujourd’hui et dans les prochains jours, une vague de chaleur qui touchera la majeure partie du territoire. Ce lundi 19 juin, 13 départements sont en vigilance orange : Vendée, Maine-et-Loire, Deux-Sèvres, Vienne, Charentes, Charente-Maritime, Haute-Vienne, Gironde, Landes, Dordogne, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Paris et la petite couronne. Des vigilances jaunes sont, par ailleurs, prévues dans de nombreux départements des régions Bretagne, Centre-Val-de-Loire, Pays-de-la Loire, Île-de-France, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne Franche-Comté. Ces températures élevées, qui baisseront peu pendant la nuit, pourraient perdurer toute la semaine.

En prévision de cette forte hausse des températures, la Direction générale de la Santé (DGS) du ministère des Solidarités et de la Santé a décidé d’activer la plateforme téléphonique d’information « Canicule ». Accessible au 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, de 9h à 19h), celle-ci permet d’obtenir des conseils pour se protéger et protéger son entourage, en particulier les plus fragiles. Comme prévu par le plan national canicule 2017, les autorités sanitaires nationales et régionales surveillent la situation heure par heure.

En plus de l’ouverture de la plateforme téléphonique d’information, la DGS rappelle que des conseils simples permettent de protéger sa santé, en particulier pour les personnes les plus à risques : personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes, parents de jeunes enfants… De même, alors que des actions locales d’information et de communication sur les mesures préventives à destination des publics vulnérables sont d’ores et déjà mises en œuvre depuis le 1er juin, les autorités sanitaires ont alerté les établissements accueillant des personnes âgées et en situation de handicap afin qu’ils renforcent la prévention sur les risques sanitaires liés à la chaleur. Par ailleurs, la Direction générale de la Santé rappelle le rôle fondamental des associations, lesquelles appuient les autorités locales sur le terrain pour permettre l’assistance aux personnes en situation de précarité, personnes isolées et personnes à risque.

Alors que trois jeunes personnes, pourtant en bonne santé, sont décédées pendant une activité physique le week-end dernier, le ministère insiste également sur la nécessité d’éviter les efforts physiques pendant les vagues de chaleur, en particulier aux heures les plus chaudes de la journée.

Enfin, en vue de la semaine de travail à venir, il est rappelé que les employeurs sont tenus de prendre, de manière pérenne, les mesures visant à assurer la sécurité et à protéger la santé des travailleurs de leurs établissements (aménagements d’horaires, limitation ou report des activités susceptibles d’avoir un effet délétère sur la santé de leurs travailleurs, comme le port de charge ou l’exposition au soleil aux heures les plus chaudes…).

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum