Fibre optique : l’État va financer 7 nouveaux réseaux d’initiative publique

Administration

Le Premier ministre Manuel Valls a donné son accord de principe au financement du déploiement de l’internet en très haut débit pour 7 nouveaux projets de réseaux d’initiative publique (RIP) présentés par des collectivités locales.

« L’Alsace, la Bretagne, l’Eure, la Haute-Saône, la Manche, le Tarn-et-Garonne et le Val-de-Marne vont ainsi pouvoir finaliser leurs ambitieux projets d’infrastructures à très haut débit » en déployant de la fibre optique, selon un communiqué diffusé jeudi 17 juillet.

Ces projet de RIP viennent rejoindre les 17 réseaux d’initiative publique, couvrant 21 départements, qui ont déjà fait l’objet d’un tel accord depuis le lancement du Plan France Très Haut Débit.

Le Plan THD vise une couverture intégrale du territoire d’ici à 2022 en très haut débit – principalement à l’aide de la fibre optique, mais aussi grâce au satellite, à la montée en débit sur le réseau cuivre actuel (ADSL) et à 4G pour les territoires moins accessibles. Une étape intermédiaire table sur 50 % des foyers couverts en 2017.

Au total, ce sont 56 dossiers de demandes de subventions, représentant 68 départements, qui ont été déposés par les collectivités territoriales pour bénéficier d’un soutien financier de l’État dans le cadre du Programme des investissements d’avenir du Commissariat général à l’investissement.

Ces dossiers constituent un investissement de plus de 7 milliards d’euros dans les 5 prochaines années et permettront d’apporter la fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) à plus de 4 millions de foyers. « De tels investissements traduisent l’ambition et la mobilisation des collectivités territoriales au service de l’aménagement numérique de leur territoire », souligne le texte.

Le projet porté par la région Bretagne représente par exemple un investissement de près de 600 millions d’euros et 230 000 prises FttH, celui de l’Alsace près de 400 millions d’euros et 250 000 prises FttH.

La France se situe au septième rang mondial en nombre d’abonnés au très haut débit (THD) avec un total de plus de 2 millions d’abonnés, selon une étude de l’Institut de l’audiovisuel et des télécoms en Europe (Idate) dévoilée début juin.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum