Transformation publique : Matignon annonce la création de 1 000 emplois dans les services départementaux de l’État

Administration

Un millier d’emplois seront créés dans les services départementaux de l’État, a indiqué jeudi 4 février 2021 Matignon, à la veille d’un Comité interministériel de la transformation publique qui s’est tenu à Mont-de-Marsan, le premier depuis la crise sanitaire.

Les services du Premier ministre ont expliqué qu’il s’agissait de « réarmer les territoires » en donnant « la priorité aux départements ».

« La poursuite du mouvement de démétropolisation permettra de renforcer les services publics dans les territoires », a poursuivi l’entourage de Jean Castex, alors qu’il s’agit également de « dégager des marges de manœuvre pour les préfets en matière budgétaire et de ressources humaines », et de « créer des modalités pour venir en soutien des administrations déconcentrées et des préfets ».

Autour du Premier ministre, les ministres de la Transformation et de la Fonction publique Amélie de Montchalin, des Comptes publics Olivier Dussopt, et des Anciens combattants Geneviève Darrieussecq, étaient attendus pour ce comité interministériel dans le chef-lieu des Landes.

Jean Castex entend également dresser un « bilan positif » sur les efforts de transformation publique depuis le début du quinquennat Macron, alors qu’une enquête a montré une progression de quatre points de la satisfaction des usagers quant aux services publics, pour s’établir à 76 %.

Le Premier ministre doit encore mettre l’accent sur la simplification, notamment en annonçant le développement d’une offre téléphonique pour chacun des services publics, en complément de la numérisation.

Le baromètre de l’action publique, lancé début janvier et qui doit permettre aux Français d’évaluer l’avancée de 25 réformes prioritaires du gouvernement, doit en outre livrer ses premiers résultats et être enrichi.

Il s’agit enfin de « responsabiliser les agents publics en leur donnant plus de marges de manœuvre », avec une « réforme structurelle de l’organisation financière au sein des ministères de façon à réduire les contrôles a priori et de permettre d’introduire plus de souplesse, ce qui va de pair avec une plus grande responsabilisation des agents », a indiqué Matignon.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2021

Posté le par

Recommander cet article