Un label pour les entreprises s’engageant auprès de leurs salariés aidants

Aide à domicile

Trois premières entreprises viennent de décrocher le label Cap’Handép « Entreprise engagée auprès de ses salariés aidants ».

Novartis, Open Communities Consulting et la Banque Palatine sont les trois premières entreprises hexagonales à se voir attribuer le label Cap’Handéo « Entreprise engagée auprès de ses salariés aidants ». Le label leur a été remis le jeudi 3 octobre 2019, à Paris. Celui-ci vient récompenser une démarche de qualité et d’engagement menée dans ces entreprises, en faveur de l’amélioration du quotidien des aidants actifs et d’une meilleure conciliation vie personnelle-vie professionnelle.

Fruit d’une réflexion de plus d’un an, le label Cap’Handéo « Entreprise engagée auprès de ses salariés aidants » a été construit en partenariat par Handéo, structure de l’économie sociale et solidaire portée par les principaux acteurs du handicap, et le groupe mutualiste Klesia. Conscients des difficultés de certaines entreprises dans l’accompagnement de leurs salariés en situation d’aide d’un proche fragilisé – handicapé, âgé dépendant, souffrant de maladie chronique ou longue durée -, ils ont conçu ce nouveau label avec un objectif précis : permettre à toutes les entreprises de bénéficier d’un appui pour définir et mettre en œuvre des actions et une politique concrète contribuant à la reconnaissance et au soutien des salariés aidants. Le label a donc vocation à distinguer les entreprises qui agissent résolument dans ce domaine.

Le label Cap’Handéo « Entreprise engagée après de ses salariés aidants » s’appuie sur un référentiel listant les caractéristiques qualité que l’entreprise doit mettre en œuvre pour obtenir le label (après audit sur site), ainsi que sur des outils techniques qu’elle doit déployer (autodiagnostic, guide, trame de questionnaire aux salariés…).

Le label est attribué pour une durée de 3 ans. Au cours de cette période, les entreprises labellisées se verront imposer des rendez-vous annuels de suivi. Le but est de les aider à consolider leurs actions en faveur des salariés aidants et de progresser dans les différents paliers du référentiel. À l’issue des 3 ans, l’entreprise devra renouveler les démarches et prouver son efficacité et la pertinence de ses actions, afin d’obtenir à nouveau le label. Un audit de renouvellement sera mené pour permettre aux entreprises labellisées d’atteindre un palier supérieur du référentiel ou de conserver son niveau initial. La candidature au label s’effectue sur la base du volontariat.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum