Déchets alimentaires : Paris démarre la collecte séparée

Développement durable

La collecte séparée des déchets alimentaires, qui finiront en biogaz ou en compost, a démarré jeudi 4 mai dans deux arrondissements de Paris, avec l’objectif de continuer à réduire la quantité de déchets brûlés ou enfouis par la capitale.

La collecte a commencé dans le IIe et XIIe arrondissement de Paris où va être distribué aux habitants gratuitement et progressivement jusqu’à fin juin un « P’tit Bac », petite poubelle pour récolter restes de fruits, légumes, viandes, coques de fruits secs, sachets de thé, etc, ainsi que des sacs compostables et un guide du tri.

Une centaine d’ « ambassadeurs » se rendront dans les foyers pour expliquer le fonctionnement de ce tri, que la ville a déjà mis en place sur des marchés et des cantines de sites administratifs.

Ces déchets, qui devront être vidés par les habitants dans une nouvelle poubelle à couvercle marron, elle aussi progressivement installée dans les immeubles, seront collectés deux fois par semaine pour être transformés en biogaz par méthanisation.

L’objectif est que toute la capitale soit ainsi équipée d’ici à la fin de la mandature en 2020.

Les déchets alimentaires représentent 25 % des ordures ménagères parisiennes (environ 160 000 tonnes).

Sur l’ensemble des déchets, aujourd’hui, 80 % sont brûlés, 4 % enfouis et 16 % recyclés. Paris voudrait atteindre 50 % de déchets recyclés d’ici à 2020.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2017

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum