Déchets dangereux des ménages : l’agrément de l’éco-organisme EcoDDS renouvelé

Développement durable

L’éco-organisme EcoDDS, chargé de la gestion des déchets dangereux des ménages (peintures, solvants, pesticides, etc.), a obtenu le renouvellement de son agrément, après plusieurs mois de tensions avec le ministère de la Transition écologique, a-t-il annoncé lundi 11 mars 2019.

Valable 6 ans, cet agrément permet à EcoDDS de « reprendre immédiatement les collectes qu’il avait dû interrompre début janvier », indique-t-il dans un communiqué.

L’éco-organisme était aux prises depuis plusieurs mois avec le gouvernement sur le nouveau cahier des charges qu’il était censé respecter. Faute de terrain d’entente, EcoDDS avait cessé début janvier de collecter les déchets dangereux (déchets diffus spécifiques, DDS) rapportés par les ménages dans leurs déchetteries municipales.

Cette décision avait suscité la colère des collectivités, qui ont dû engager des frais pour continuer à traiter ces déchets. Début février, le ministère de la Transition écologique avait assuré qu’EcoDDS devrait leur rembourser ces frais.

Selon le communiqué d’EcoDDS, « comme convenu avec l’Association des maires de France et le gouvernement », les collectivités dont le contrat avait expiré avec EcoDDS recevront « un soutien forfaitaire exceptionnel de 625 euros par tonne » de déchets diffus spécifiques qu’elles ont collecté en janvier et février.

« L’agrément marque la reprise d’un dispositif efficient qui a assuré la collecte de 180 000 tonnes de DDS depuis sa création », s’est encore félicité l’éco-organisme.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2019

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum