Menu actualité

Thématiques

Actualité

Découvrez le “climat vélo” dans plus de 1 600 communes

Publié - par

Le Baromètre des villes cyclables 2021 propose un palmarès des communes les plus ambitieuses sur le vélo en France.

Découvrez le “climat vélo” dans plus de 1 600 communes

L’association Vélo & Territoires a présenté, le 11 février 2022, les résultats du Baromètre des villes cyclables 2021. Cette troisième édition est celle « de la maturité », se félicite l’association, avec plus de 277 000 contributions et 1 625 communes classées. Selon ses organisateurs, le Baromètre des villes cyclables offre « une photographie instantanée des besoins et des attentes des usagers », mais constitue également « un outil de politique publique au service des territoires ».

Comment est établi le baromètre ?

L’édition 2021 du Baromètre des villes cyclables était accessible en ligne du 14 septembre au 30 novembre 2021. Celle-ci a recueilli 277 384 réponses de cyclistes ou non-cyclistes de l’ensemble du territoire. Le questionnaire en ligne est composé de 26 questions, classées en cinq thématiques. À savoir :

  • Ressenti général,
  • Sécurité,
  • Confort,
  • Efforts de la commune,
  • Stationnement et services vélo.

Pour chacune des questions, les personnes répondantes attribuent une note entre 1 (négatif) et 6 (positif). Une note globale est ensuite calculée pour évaluer le « climat vélo » de chaque ville, sur une échelle allant de A+ (excellent) à G (très défavorable). Par souci de représentativité, seules les communes ayant suscité un minimum de 50 réponses ont été intégrées dans l’échantillon final. Au total, 1 625 communes de France métropolitaine et d’Outre-mer bénéficient d’une note et figurent donc dans le classement.

Les deux premières éditions du Baromètre des villes cyclables proposaient de classer les communes en fonction de leur seul nombre d’habitants. Ce classement a dû évoluer, pour deux raisons, expliquent ses promoteurs. D’une part, la croissance du nombre de communes classées a totalement déséquilibré la répartition des catégories, entre les 13 communes de plus de 200 000 habitants et les quelque 1 200 de moins de 20 000 habitants classées en 2021. D’autre part, l’analyse des communes en fonction de leur population, uniquement, masque des structures socio-spatiales très variées. Les situations urbaines – et donc la structure des mobilités – d’une commune de banlieue parisienne comme Sceaux et d’une ville-centre comme Sélestat, qui comptent le même nombre d’habitants, ne sont pas comparables, donnent comme exemple les organisateurs du baromètre. Cela les a conduits au choix de créer une catégorie intégrant d’autres critères que ceux purement démographiques. Aussi, pour cette 3e édition du Baromètre des villes cyclables, les cinq catégories de classement définies reposent sur « une approche mêlant démographie et critères sociaux-spatiaux » :

  • Grandes villes,
  • Communes de banlieues,
  • Villes moyennes,
  • Petites villes,
  • Bourgs et villages.

Quel est le palmarès de l’édition 2021 ?

Le Baromètre des villes cyclables constitue, surtout, « un palmarès des communes les plus ambitieuses sur le vélo en France ». Présentation des différents lauréats.

Top 3 de la catégorie Bourgs et villages (292 communes classées)

  • 1. La tranche-sur-Mer (Vendée)
  • 2. Vieux-Boucau-les-Bains (Landes)
  • 3. Bretignolles-sur-Mer (Vendée)

Top 3 de la catégorie Petites villes (353 communes classées)

  • 1. Saint-Jean-de-Monts (Vendée)
  • 2. Val-de-Reuil (Eure)
  • 3. Marseillan (Hérault)

Top 3 de la catégorie Communes de banlieues (719 communes classées)

  • 1. Saint-Aubin-de-Médoc (Gironde)
  • 2. Le Teich (Gironde)
  • 3. Séné (Morbihan)

Top 3 de la catégorie Villes moyennes (218 communes classées)

  • 1. La Rochelle
  • 2. Bourg-en-Bresse
  • 3. Chambéry

Top 3 de la catégorie Grandes villes (38 communes classées)

  • 1. Grenoble
  • 2. Strasbourg
  • 3. Rennes

Dans la catégorie des grandes villes, Grenoble détrône donc Strasbourg, classée 1re lors des deux premières éditions du baromètre. Du côté des villes moyennes, La Rochelle l’emporte, devant Bourg-en-Bresse et Chambéry au coude à coude. Dans la nouvelle catégorie des communes de banlieues, à savoir les villes de plus 3 500 habitants rattachées à un grand pôle urbain, c’est la ville de Saint-Aubin-de-Médoc (Gironde) qui termine première, avec la note de 4,89 sur 6, soit la meilleure note attribuée de toutes les communes classées. Dans les catégories petites villes et bourgs et villages, deux communes de Vendée situées sur La Vélodyssée terminent en tête : Saint-Jean-de-Monts et La-Tranche-Sur-Mer. L’occasion, pour les organisateurs du Baromètre des villes cyclables, « de rappeler qu’une politique touristique ambitieuse est également un facteur essentiel pour améliorer la cyclabilité d’un territoire ».