Menu actualité

Thématiques

Factures d’énergie : 10 actions pour aider les collectivités à passer l’hiver

Publié le 5 octobre 2022 à 11h10 - par

Amorce, l’AMF et Intercommunalités de France proposent un plan d’urgence sobriété pour limiter la hausse des factures énergétiques des collectivités territoriales.

Factures d'énergie : 10 actions pour aider les collectivités à passer l'hiver

Cet article fait partie du dossier :

Hausse du coût de l'énergie et des matières premières : les collectivités locales face à la flambée des prix
Hausse du coût de l'énergie et des matières premières : les collectivités locales face à la flambée des prix
Voir le dossier

« L’explosion des coûts de l’énergie impacte significativement les budgets des collectivités, au risque d’empêcher certains investissements », alertent l’AMF, Intercommunalités de France et l’association Amorce, le réseau national des territoires engagés dans la transition écologique. Avec le soutien de la Banque des Territoires, les trois partenaires ont donc conçu un plan d’urgence sobriété à mettre en place par les collectivités, dans le but de limiter la hausse des factures énergétiques. Présenté fin septembre, ce plan a pour vocation d’aider les collectivités à identifier des actions qui leur permettent de diminuer leurs consommations d’énergie rapidement. Il fait écho à celui annoncé cet été par le Gouvernement.

Le plan d’urgence sobriété dédié aux collectivités liste dix actions principales, « applicables dès maintenant, et avec effet immédiat sur les factures énergétiques de cet hiver », insistent ses concepteurs. Ces actions sont illustrées par des retours d’expériences circonstanciés de collectivités, précisent Amorce, l’AMF et Intercommunalités de France.

Ces dix actions, qui pourront être complétées selon des retours d’expériences complémentaires des collectivités, au cours de l’hiver, offrent « un véritable outil au service des collectivités ». « Elles constituent, selon nous, un plan d’action réalisable à court terme, peu coûteux, et sans difficulté d’acceptabilité. Il permettra aux collectivités de faire face aux difficultés annoncées cet hiver. Chacune de ces actions pourra être étudiée, reprise et adaptée, selon le contexte propre à chaque collectivité », expliquent les trois partenaires.

Les dix actions sont classées de la manière suivante :

  • Actions ayant un impact très fort sur les factures énergétiques (3 étoiles) ;
  • Actions ayant un impact fort sur les factures énergétiques (2 étoiles) ;
  • Actions ayant un impact sur les factures énergétiques (1 étoile).
    Au programme :
  • Action 1 : Établir une estimation globale des consommations d’énergie des bâtiments et services pour cibler les priorités
  • Action 2 : Mobiliser les agents de la collectivité
  • Action 3 : Installer des dispositifs de régulation des températures dans les bâtiments et vérifier leur bon fonctionnement
  • Action 4 : Réguler à 19°C les bâtiments publics occupés et en « hors-gel » les bâtiments inoccupés
  • Action 5 : Réduire l’intensité et les plages d’éclairage public
  • Action 6 : Former les agents à l’écoconduite et optimiser les déplacements
  • Action 7 : Couper l’eau chaude sanitaire
  • Action 8 : Réduire la saison de chauffe
  • Action 9 : Interdire l’usage d’appareils électriques
  • Action 10 : Éteindre l’éclairage des monuments et les enseignes lumineuses

Le document publié par les trois partenaires recense 100 autres exemples ou pistes de travail évoquées par plus de 200 collectivités consultées. Ces pistes de travail sont réparties en quatre grands thèmes :

  • Patrimoine,
  • Éclairage publique,
  • Mobilité,
  • Services publics.

Les pistes d’action proposées dans ce document permettent d’atteindre l’objectif de 10 % de réduction de la consommation énergétique de la France, et de limiter le risque de coupures d’électricité ou de pénurie de gaz cet hiver, promettent Amorce, l’AMF et Intercommunalités de France.