Le plafond du financement participatif dans les énergies renouvelables relevé

Développement durable

Le financement participatif pourra désormais contribuer à hauteur de 2,5 millions d’euros aux projets d’énergies renouvelables, selon un décret paru vendredi 30 septembre au Journal officiel.

Jusqu’ici le plafond ouvert au financement participatif était fixé à 1 million d’euros.

Cette mesure « a vocation à favoriser l’ancrage territorial des projets d’énergies renouvelables et leur appropriation par les citoyens », explique à l’AFP le ministère de l’Énergie.

Le gouvernement a ainsi pris plusieurs mesures pour encourager le financement participatif dans les énergies renouvelables, un mécanisme déjà répandu et utilisé par les entreprises (EDF, Engie, Valorem, etc.) et les collectivités pour financer leurs projets.

Outre le relèvement du plafond, plus en phase avec le niveau des investissements nécessaires pour développer les énergies vertes, le ministère de l’Énergie a annoncé cette semaine son intention de créer un label « financement participatif pour la croissance verte », opérationnel à partir de 2017.

Par ailleurs, le gouvernement a instauré dans les appels d’offres un bonus de rémunération pour les projets d’énergies renouvelables incluant du financement participatif.

Ainsi, lors de l’appel d’offres solaire centrales au sol lancé fin août, ce bonus atteindra 3 euros par mégawattheure.

 
Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2016

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum