Municipales : l’autopartage réclame le soutien des candidats

Développement durable

Les entreprises d’autopartage ont demandé mercredi 11 mars 2020 aux candidats aux élections municipales de soutenir cette activité qui permet de limiter le trafic automobile et ses nuisances, dans un communiqué.

La France compte 850 000 personnes inscrites à un service d’autopartage pour une flotte totale de 15 000 véhicules partagés, selon des chiffres publiés mercredi 11 mars 2020 par les entreprises du secteur.

« L’autopartage se développe dans les villes françaises, mais ce développement reste insuffisant et reste conditionné à la création de conditions favorables par les collectivités », estime l’Association des acteurs de l’autopartage (AAA), créée en janvier 2020 à l’initiative de onze opérateurs.

L’autopartage, qui consiste à placer sur la voirie des véhicules accessibles à plusieurs utilisateurs contre un paiement à l’usage, reste une solution cantonnée aux grandes agglomérations. Environ 3 % du territoire français et 40 % de la population y ont accès, selon l’AAA.

Très minoritaire, cette solution de mobilité est pourtant considérée comme vertueuse pour la transition écologique des villes. Chaque voiture en autopartage permet de remplacer entre cinq et 10 véhicules, selon une étude récente menée par le bureau 6-t cofinancée par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). L’autopartage incite « chaque utilisateur à réduire d’environ 40 % ses déplacements en voiture au profit d’autres modes », souligne l’AAA.

L’association demande aux collectivités de consacrer « au minimum 1 % de l’espace de stationnement en voirie aux véhicules d’autopartage » ou de « mettre en place les infrastructures de charge accessibles aux opérateurs pour le développement de l’autopartage électrique ».

L’AAA regroupe 11 acteurs de la filière : Clem’, Citiz, Communauto, Getaround, Mobility Tech Green, Modulauto, Mov’InBlue, ShareNow, Totem Mobi, Ubeeqo (filiale d’Europcar Mobility Group) et Vulog.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2020

Posté le par

Recommander cet article